RDC/Messe de commémoration du 40ème anniversaire de l’UDPS/Tshisekedi : Présence remarquable du Professeur Tony MWABA KAZADI pour témoigner de son attachement aux idéaux des pères fondateurs

RDC/Messe de commémoration du 40ème anniversaire de l’UDPS/Tshisekedi : Présence remarquable du Professeur Tony MWABA KAZADI pour témoigner de son attachement aux idéaux des pères fondateurs

15 février 2022 0 Par Grandjournalcd.net

Le professeur Tony MWABA KAZADI, cadre de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, UDPS et Ministre de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique, a été aperçu à la messe de commémoration du 40ème anniversaire de son parti, célébrée ce 15 février 2022 à la Cathédrale Notre Dame du Congo. Aux côtés des cadres et combattants de son parti politique, le Professeur Tony MWABA KAZADI a tenu à être présent pour témoigner de son attachement aux idéaux des pères fondateurs qui ont eu à sacrifier de leur jeunesse pour l’avènement de la Démocratie dans notre pays. En Chrétien engagé, il s’est soumis à tout le rituel cultuel d’une messe catholique.

Dans son homélie, l’orateur du jour, Curé de cette Paroisse, a appelé cadres et militants de ce parti à l’amour et à l’unité surtout 40 ans, c’est l’âge de la sagesse, l’âge de la maturité où un homme devient mûr. Ce n’est que dans l’unité que l’on devient fort, a-t-il insisté, avant de démontrer que l’Auteur du Slogan  »le Peuple d’abord », est Jésus Christ qui est mort pour le salut du Peuple.
Autant que Christ, un des co-fondateurs de ce parti, Étienne TSHISEKEDI WA MULAMBA s’est sacrifié et a tout donné pour l’avènement d’un État état congolais de droit. A ce titre, cet État de droit a pour une lourde responsabilité, non seulement de diriger le peuple; mais aussi et surtout répondre aux attentes du peuple, a insisté l’Abbe-Curé.

Pour lui, diriger et gérer la chose publique, est un grand privilège. Il a souligné que ces 40ans d’âge du parti, sont des 40 ans de fragilité, de sagesse, de recherche de la paix avec tous, de pardonner et de remise en question de son parcours.

Il a ajouté, dans son homélie qu’autant que Dieu demandera à chacun de ses actes, de même l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social devra répondre également dans l’avenir, surtout en sa qualité du parti aîné de l’opposition de ses actes de gestion aujourd’hui. Bien plus grave, c’est le parti qui s’est battu pour qu’il soit au pouvoir aujourd’hui. Dans cinquante ans, le devra être fier de sa gestion, a-t-il exhorté.

Invité à cette occasion pour prononcer son mot de circonstance en sa qualité de Secrétaire Général du parti, Augustin KABUYA a à son tour, remercié les combattantes et combattants, les députés, les ministres et différentes personnalités ou notabilités pour avoir le parti à travers leurs présences à cette messe de commémoration du 40ème anniversaire de l’UDPS. Il a été très sobre en mots pour ne pas déranger la prédication, a-t-il conclu.

Ayant accompagné son Ministre de l’EPST, le Directeur de Cabinet adjoint, Monsieur Daniel EBONDO KASHAMA s’est livré à la presse, en sa qualité de cadre de l’UDPS pour préciser que c’est un honneur d’avoir assisté à cette messe pour commémorer cet anniversaire d’un parti politique qui a lutté pendant 17 ans et qui a accédé au pouvoir depuis trois ans après avoir connu des martyrs, des pert s en vies humaines, des persécutions,…de plusieurs.

A ce sujet, il a déclaré : »Quarante ans, c’est une vie, une vie de misère. Aujourd’hui, nous sommes arrivés à Canaan. Nous avons connu beaucoup de victimes, beaucoup de martyrs. Et aujourd’hui nous célébrons la victoire, nous célébrons l’élévation de ce parti qui a vu ses fondateurs, ses combattants mourir et aujourd’hui ce parti est au pouvoir », a-t-il tressailli, avant de poursuivre : »Ce que nous avons retenu de ce 40ème anniversaire, est ce que le Prêtre vient de prêcher aux filles et aux fils du parti, au monde entier qu’aujourd’hui nous célébrons quarante ans, j’espère que dans cinquante ans, ce pays sera fier d’avoir connu un parti qui a existé, qui existe et qui existera, parce que ce parti n’est plus un parti, mais plutôt un Esprit. Nous appelons l’UDPS l’Esprit, autant que l’un de ses confondateurs, Étienne Tshisekedi wa Mulumba, un Esprit, Mukishi qui est dans notre sang et qui y agit ».

Esprit, a poursuivi Daniel Ebondo, c’est lorsqu’on pose la question aux leaders des autres partis politiques, il se constate que la plupart sont de l’UDPS, a-t-il fait remarquer.

Enfin, il a plaidé pour l’Union et l’amour au sein du parti qui est le mot le plus aimé du Président de la République, Autorité Morale de l’UDPS, a-t-il conclu.

Rappelons que l’UDPS a été créée en 1982 après le calvaire imposé aux 13 Parlementaires qui s’étaient permis de saisir le Maréchal Mobutu pour décrier sa gestion. Ils ont été persécutés jusqu’à être jetés en prison et/ou relégués dans leurs villages. Il s’agit de Mbombo Lona, Étienne Tshisekedi, Kyungu wa Kumwanza, Lusanga Ngiele, Kapita Shabangi, Ngalula Pandanjila, Kanana Tshungu, Kasala Kalumba, Dia Onken, Ambel, Lumbu Maloba, Makanda Mpinga Shambuyi, Bengamine Manga Ruga et Ngoyi Mukendi.

C’est en 1991 qu’il est érigé en parti politique officiellement reconnu.
L’UDPS a ainsi poursuivi sa lutte contre les dictatures de Mobutu qui sera renversé par l’Afdl de Laurent Désiré Kabila, aidé par les pays de l’Est, remplacé par son fils Joseph Kabila qui a fini par organiser l’alternance à la tête du pays en 2019 par l’organisation des élections en décembre 2018 qui ont été remportées par son candidat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

La Rédaction