RDC : l’université Joseph Kasa-Vubu en partenariat avec Osisa présente un projet de protection sociale à l’ère de la Covid-19

RDC : l’université Joseph Kasa-Vubu en partenariat avec Osisa présente un projet de protection sociale à l’ère de la Covid-19

11 février 2022 0 Par Grandjournalcd.net

C’est la salle père Boka du centre de promotion des activités socio-économiques, Cepas, qui a servi de cadre le jeudi 10 février, à l’occasion de la présentation officielle d’un projet sur l’état de la protection sociale dans le contexte de la Covid-19 en République démocratique du Congo. Une cérémonie rendue possible par l’Université Joseph Kasa-vubu en synergie, Ujkv,avec l’appui de Open society initiative For southern Africa, Osisa.

D’entrée, le professeur Kumbu ki Ngimbi, en sa qualité de doyen de la faculté de Droit à l’Université de Joseph Kasa-Vubu a rappelé à l’assistance que ce projet envisage la mise en place d’un mécanisme stratégique de protection sociale nationale. A l’en croire, ce mécanisme devra conduire les institutions et les différentes parties prenantes à élaborer des propositions pour pour apporter des réformes dans divers secteurs affectés par la crise sanitaire.

« Face à cette situation, les points focaux provinciaux sont des défis majeurs à relever dans le souci de la mise en œuvre efficace de ce projet » a dit ce vertébré des Droits, en soulignant que la détérioration de l’environnement sanitaire est dûe à la Covid-19.

Intervenant à la cérémonie, le chargé de programme du projet, Docteur Guy Kalasi a évoqué le but prépondérant de ce projet, qui est celui de limiter la propagation du virus.

« A ce stade, le projet se base essentiellement sur l’absence des mécanismes de protection sociale. Ce projet devra également contribuer au travail effectué par les experts de protection sociale de l’Afrique Australe. Ce projet vise à promouvoir la justice sociale en mettant en place des mesures sociales équitables pour les différentes couches de la population au moment de crise sanitaire de covid-19 » a dit le docteur Guy Kalasi.

A la fin de ce projet, un rapport sur les réformes a apportées sera rédigé et envoyé aux instances compétentes notamment : le gouvernement, les autorités législatives et les instances judiciaires en vue de son analyse pour une application sans faille de ces résolutions.

Lancé en août 2021 à Boma dans la province du Kongo-Central, ce projet devra prendre fin au mois d’octobre 2022 .

Glody Luedi