RDC : Le parti politique NKITA évalue la gestion du pays durant les 3 premières années de Tshisekedi et sollicite la démission de Sama Lukonde [déclaration]

RDC : Le parti politique NKITA évalue la gestion du pays durant les 3 premières années de Tshisekedi et sollicite la démission de Sama Lukonde [déclaration]

6 février 2022 0 Par Grandjournalcd.net

C’est dans l’optique de se battre pour le mieux-être des congolais que le parti politique NKITA s’est réuni ce samedi 05 février 2022, avec certains mouvements citoyens, pour évaluer la situation du pays et harmoniser leur stratégie pour la réussite de ce Parti.

Au cours de ces assises, NKITA a évalué la marche du pays, sur 4 plan, à savoir :

1.sur le plan politique, NKITA, estime que, la gestion du pays, s’est faite d’une manière démagogique et hasardeuse, avec la présence des plusieurs promesses farfelues. Il parle même d’une gestion chaotique.

  1. Sur le plan Sécuritaire, ce parti de Jerry Lubala, déplore et dénonce, l’inefficacité des mesures prises par le gouvernement actuel, notamment dans l’installation de l’état de siège, pour mettre fin aux tueries de nos compatriotes, devenues récurrentes à l’Est du pays.
  2. Sur le plan social, ce parti pense que, les congolais vivent dans une précarité la plus totale, face à un gouvernement inefficace et insensible.
  3. Sur le processus électoral, NKITA, constate et décrie, la volonté manifeste des dirigeants congolais de ne pas organiser les élections dans le délai constitutionnel.

Par ailleurs, cette formation politique, invite la CENI, à cesser d’être complice du régime actuel.

« Nous invitons donc la CENI à cesser d’être complice
du régime et à publier sans tarder le calendrier électoral.
La feuille de route publiée récemment, par cet organe technique, contient en elle des incongruités, des confusions et
des violations flagrantes de la constitution et des lois susceptibles de créer le chaos
dans le pays. » peut-on lire sur la déclaration de NKITA.

Le parti politique NKITA, sollicite le
départ de l’actuel Premier Ministre Sama Lokonde et de tout son gouvernement qui
ne font absolument rien, selon lui, pour améliorer les conditions sociales des congolaises et
congolais.

Mardochée kanku