RDC : Lamuka accuse Félix Tshisekedi de vouloir tricher aux élections de 2023 après la nomination d’un pro Udps comme Secrétaire Exécutif National de la Ceni

RDC : Lamuka accuse Félix Tshisekedi de vouloir tricher aux élections de 2023 après la nomination d’un pro Udps comme Secrétaire Exécutif National de la Ceni

10 janvier 2022 0 Par Grandjournalcd.net

Mabiku Totokani Thotho, a été nommé depuis Samedi dernier, Nouveau Secrétaire Exécutif National de la commission électorale nationale indépendante (Ceni) en remplacement de Ronsard Malonda.

Cette nomination est contestée par l’opposition qui dénonce des liens entre le nouveau Secrétaire Exécutif National de la Ceni et le Chef de l’État actuel Félix Tshisekedi, qui d’après elle celui-ci fut membre de son cabinet alors Président de l’Udps avant les élections de 2018.

Dans un communiqué signé conjointement par les deux leaders de cette coalition, Martin Fayulu et Adolphe Muzito, le présidium de Lamuka, note que « Félix Tshisekedi est déterminé à défier, une fois de plus, le peuple congolais en cherchant, à tout prix, à conserver le pouvoir qu’il a usurpé, il a trois ans », peut-on lire.

Pour Lamuka, Tshisekedi tenterait de distraire tout le monde, en posant les jalons à la fois de sa volanté ferme de tricher lors des élections de 2023 ou de renvoyer celles-ci aux calendes grecques.

Après avoir illégalement nommé ses hommes à la Cour constitutionnelle, écrivent Fayulu et Muzito, Félix Tshisekedi s’emploie à s’assurer le contröle total de la CENI en plaçant les membres de son parti, UDPS, aux postes de Président, de Rapporteur et de Secrétaire exécutif national de cette institution voulue indépendante par la Constitution.

Ainsi, cette frange de l’opposition appelle le peuple congolais à s’opposer courageusement à la tentative de Tshisekedi d’organiser une nouvelle forfaiture qui ouvrirait la voie aux ennemis de la RDC pour matérialiser leur projet de balkanisation de notre pays.

A ce sujet, Lamuka annonce une série d’actions, notamment des sit-in devant le bureau de la CENI pour réclamer la dépolitisation de cette institution d’appui à la démocratie à partir du mois de février prochain.

Il faut signaler que Mabiku Totokani Thotho a été présenté ce lundi à la plénière et au personnel de la Ceni par le Secrétaire Exécutif National sortant Ronsard Malonda.

Ivan Honoré Mudiangombé