RDC/fonctionnement optimal de la primature : l’ACAJ demande au premier ministre de distinguer le personnel de son cabinet à celui des services publics de l’État

RDC/fonctionnement optimal de la primature : l’ACAJ demande au premier ministre de distinguer le personnel de son cabinet à celui des services publics de l’État

10 janvier 2022 0 Par Grandjournalcd.net

Dans un communiqué de presse rendu public ce 09 janvier 2022, dont copie nous parvenue, l’association congolaise pour l’accès à la justice, ACAJ, que coordonne Georges Kapiamba demande au premier ministre de faire la distinction des effectifs des agents et services que comprend la primature de la République.

A encroire l’ACAJ, cette recommandation est faite après ses investigations menées sur les effectifs de la primature et le budget alloué par le trésor public pour leurs rémunérations. Cette structure de défense de droits de l’homme demande également à Sama Lukonde de « fixer l’opinion quant aux prévisions budgétaires et surtout leur exécution depuis l’entrée en fonction de son gouvernement »

« L’acaj recommande au premier ministre de mettre en place des mécanismes idoines devant permettre de faire un distinguo net entre le personnel de son cabinet politique et celui des services publics de l’État mis à sa disposition pour un fonctionnement optimal de la primature », indique le document.

Par ailleurs, l’ACAJ relève que la primature compte 208 agents. Outre ce volume du personnel, elle comprend également plusieurs services publics y rattachés notamment « le secrétaire général à la primature, le programme de stabilisation et de reconstruction de zones sortant des conflits armés, l’autorité de régulation des marchés publics, la cellule d’analyse des indicateurs de développement, ect.

Il est à noter que ces différents services sont essentiellement composés des agents de carrière des services publics de l’État. Cette structuration date du gouvernement Gizenga et a toujours figuré dans la loi des finances au titre des prévisions budgétaires pour le cabinet du premier ministre.

Willy Theway Kambulu