RDC/EPST_ Pérennisation et consolidation de la gratuité de l’enseignement : le Professeur Tony MWABA obtient le soutien de l’église Kimbanguiste et la bénédiction de SE Simon Kimbangu Kiangani

RDC/EPST_ Pérennisation et consolidation de la gratuité de l’enseignement : le Professeur Tony MWABA obtient le soutien de l’église Kimbanguiste et la bénédiction de SE Simon Kimbangu Kiangani

4 janvier 2022 0 Par Grandjournalcd.net

Ancien élève d’une école kimbanguiste dans la ville de Likasi, dans l’ex Province du Katanga, aujourd’hui Province du Haut-Katanga, en 1991, le Ministre de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique, Professeur Tony Mwaba Kazadi est arrivé à Nkamba nouvelle Jérusalem ce mardi 4 Janvier 2022 où il s’est senti chez lui, auprès de son père, Son Éminence Simon Kimbangu Kiangani, Représentant Légal de l’Eglise de Jésus-Christ sur la Terre par Son Envoyé Spécial Simon Kimbangu.

Tels sont les sentiments exprimés par le patron de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique, le professeur Tony MWABA KAZADI, après l’accueil chaleureux lui réservé par le Chef Spirituel de l’Eglise Kimbanguiste en sa résidence de la Cité Sainte, Nkamba, la Nouvelle Jérusalem.

D’entrée de jeu, le professeur Tony MWABA KAZADI a annoncé au Chef Spirituel de l’Eglise Kimbanguiste, que sa visite s’inscrit dans le cadre d’échanges qu’il a entrepris avec les responsables des confessions religieuses pour solliciter et obtenir leur appui en rapport avec la gratuité de l’Enseignement Primaire. A ce sujet, le n°1 de l’EPST a tenu à élaguer toute confusion possible entretenue par les ennemis pour fixer les limites constitutionnelles de la gratuité de l’Enseignement Primaire qui ne concerne que l’école primaire qui du reste est obligatoire.

En outre, le Professeur Tony Mwaba a indiqué qu’il a engagé les échanges avec les responsables des confessions religieuses sur les réformes qu’il compte réaliser principalement sur les conventions signées entre l’Etat et les confessions religieuses jugées à ce jour, obsolètes par plusieurs experts. Il faudrait revisiter ces conventions et intégrer d’autres confessions religieuses qui désirent aussi les signer, s’il échet.

Ainsi, il entend parler d’abord avec les responsables politiques et religieux pour leur expliquer la quintessence de ces réformes avant de laisser les experts poursuivre en ateliers.

Là aussi, le patron de l’EPST a rappelé sa mise en garde à toutes les associations dont les établissements scolaires ne sont pas viables. A ce sujet, il a rappelé à l’attention du Chef Spirituel qu’un ultimatum a été accordé aux associations disposant des écoles conventionnées de les viabiliser. La désactivation a été suspendue pour attendre que les associations réhabilitent leurs bâtiments en les rendant viables pour améliorer les conditions de l’enseignement en RDC.

Les experts étant déjà à l’oeuvre, il attend ainsi l’appui du Chef Spirituel pour que cette réforme réussisse.

Enfin, le patron l’enseignement primaire secondaire et technique a informé le Chef Spirituel que très bientôt, soit en ce mois de janvier 2022, il va procéder avec l’appui des partenaires étrangers, à la pose de la première pierre pour la construction à Mbanza Ngungu d’une école de formation des maîtres (enseignants de l’école primaire), à l’instar des Instituts supérieurs pour les écoles secondaires. Ainsi, a-t-il poursuivi, tous les enseignants du primaire auront comme référence cette école.

En réponse aux requêtes du Ministre de l’EPST, le Père Spirituel s’est dit très content pour avoir été le premier à être abordé sur la question des réformes. Il a promis son appui et son accompagnement pour la réussite non seulement de la gratuité de l’Enseignement Primaire ; mais aussi et surtout, celle de toutes les réformes entreprises par le Ministre de l’EPST. Il a assuré sa bénédiction spirituelle, avant d’inviter ses convives à table.

La Rédaction