RDC/Haut-Katanga : la société Kipay Investment, un vecteur de développement dans le territoire de Kalera

RDC/Haut-Katanga : la société Kipay Investment, un vecteur de développement dans le territoire de Kalera

17 novembre 2021 0 Par Grandjournalcd.net

« Le développement de nos villages, de nos villes, ne devraient plus provenir des étrangers », tel est le leitmotiv de Kipay Investment, une société consacrée au développement de la base.

En prélude de son projet d’ériger un barrage hydroélectrique dans la lisière du parc de l’Upemba, Kipay Investment se caractérise d’ores et déjà par des actions concrètes.
Cette société s’est lancé au Haut-Katanga précisément à Mituaba, dans l’amélioration des conditions de vie de la population. Dans ses réalisations, le village Kalera a bénéficié de la construction d’une route de 15 Km qui se plonge sur la nationale numéro 4 vers Mitwaba, Uvira et consorts. Au-delà de cette route, un pont long de 15 mètres avec une capacité de soutenir 60 tonnes est en construction pour désenclaver la zone et occasionner la libre et fluide circulation.
Alors que la population locale ne buvait que l’eau puisée directement des rivières, ce qui avait la conséquence d’apporter des maladies hydriques, le responsable de Kipay Investment, Eric Monga a fait construire des forages d’eau qui permettent à la population d’avoir accès à l’eau potable, grâce au projet Bwakia, ce qui a diminué le taux de mortalité dû aux maladies telles que le choléra et la typhoïde.
« Toutes ces actions menées ont eu également le grand avantage de créer de l’emploi au profit des Congolais de ce coin qui ne vivaient que du troc. Les emplois ainsi crées ont permis une nette amélioration des conditions de vie, la plupart des personnes s’étant même débarrassés des maisons traditionnelles en pailles pour celles en tôles » nous dit Éric Monga.
Le Chef du groupement Kalera qui vit au jour le jour cette transformation que subit son entité déclare « soutenir fermement cette société pour que son entité se développe comme les grandes agglomérations de Kolwezi, Fungurume, Likas. Il salue aussi, le projet Tole-Malaki qui permet à la population d’avoir facilement des tôles au cout réduit et se construire ainsi des maisons modernes.
« Tout celui qui va combattre Kipay, nous trouvera sur son chemin » a-t-il conclu.
Comme on peut le constater, avec de la volonté couplée à de la détermination, les Congolais peuvent eux-mêmes se prendre en charge et placer leur pays sur des évolutions considérables.

Dan de Dieu KAYANDA