RDC/EPST-Fixation des frais de scolarité au niveau maternel et secondaire : le Ministre Tony Mwaba met un terme à la confusion entretenue par les ennemis de la gratuité

RDC/EPST-Fixation des frais de scolarité au niveau maternel et secondaire : le Ministre Tony Mwaba met un terme à la confusion entretenue par les ennemis de la gratuité

12 novembre 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Finie l’incompréhension qui se mouvait autour de l’arrêté du gouverneur de la ville-province de Kinshasa, Gentiny Ngobila portant fixation des frais scolaires dans les établissements publics du niveau maternel et secondaire, le Ministre de l’EPST, le Professeur Tony Mwaba recadre ceux qui ne sont là que pour tout voir à moitié vide.

Dans une mise au point ce vendredi 12 novembre, le Ministre de l’enseignement primaire secondaire et technique, le Professeur Tony Mwaba fait savoir que l’arrêté du gouverneur Ngobila ne touche pas à l’école gratuite qui est totalement effective au niveau primaire et rappelle la qualité impérative de la gratuité de l’enseignement primaire.

« La gratuité de l’enseignement primaire a été réaffirmée par ma note circulaire. Elle est non négociable. L’arrêté du gouverneur Ngobila ne concerne pas le niveau primaire ou la gratuité est effective, mais plutôt le secondaire où la gratuité n’est pas encore à l’ordre du jour. J’ai corrigé cette confusion laissée à dessein par mes prédécesseurs. Et les enseignants et coordinations sont très contents », a précisé le Ministre Mwaba qui met ainsi fin à cet débat sans fondement.

Tout en précisant que la gratuité de l’enseignement primaire est non négociable, le professeur Tony Mwaba demande aux ennemis de son secteur de trouver la bête noire ailleurs, et éclaire que « L’arrêté du gouverneur ngobila concerne le niveau maternel et secondaire. Et ça fixe le seuil minima et maxima pour le paiement des frais de fonctionnement qui ne prend pas en compte les salaires des enseignants, qui sont pris en charge par le gouvernement, pour éviter le retour au système de pris en charge des enseignants par les parents », a-t-il poursuivi.

Et d’ajouter : « Dans les frais de fonctionnement fixés par le gouverneur, on a prévu l’appui à certains besoins de lenseignant comme le transport. Et non le salaire. Et donc il n y a pas de retour au système de prise en charge de triste mémoire », a-t-il martelé.

Il sied de rappeler que dans une correspondance transmise à tous les gouverneurs de la RDC, le ministre Tony Mwaba a publié pour large diffusion et stricte exécution, les dispositions portant sur les frais de scolarité 2021-2022, au niveau de tous les établissements d’enseignement tant publics que privés. Il a précisé que les frais scolaires au primaire sont définitivement et totalement supprimés.

Willy Theway Kambulu