RDC : Sama Lukonde instruit son gouvernement à préparer les festivités de fin d’année en faveur des agents de l’État

RDC : Sama Lukonde instruit son gouvernement à préparer les festivités de fin d’année en faveur des agents de l’État

27 octobre 2021 0 Par Grandjournalcd.net

La traditionnelle réunion de Conjoncture Économique (CCE) a ténue ce mercredi 27 octobre à la Primature sous la houlette du Premier-Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde à laquelle ont pris part quelques ministres sectoriels et la Gouverneure de la Banque Centrale du Congo.

Au cours de cette réunion, les membres du gouvernement ont été invités à peaufiner des stratégies pour permettre aux fonctionnaires de l’État de festoyer en toute quiétude durant cette fin d’année.

« Il a été également demandé au ministre du Budget, au ministre du Plan et aux autres ministres sectoriels, d’accélérer la préparation des colis de fin d’année pour les fonctionnaires de l’État » a dit le ministre d’Etat au Plan, Christian Mwando.

Et d’ajouter : « le Premier Ministre a demandé à la troïka économique de poursuivre l’encadrement des dépenses pour respecter le pacte de stabilité budgétaire, ne pas faire dérailler notre cadre macroéconomique dans la mesure où les dépenses qui doivent être faites doivent correspondre à nos recettes ».

Par ailleurs, le CCE constate que le cadre macroéconomique demeure stable. Les ministres sectoriels devront désormais désengorger des postes frontaliers en cette fin d’année.

« Nous avons constaté qu’effectivement, il y a une stabilité au niveau du cadre macroéconomique. Le taux d’inflation est maîtrisé. Depuis le début de l’année, nous sommes à 3,5% du taux d’inflation. Nous projetons, d’ici à la fin de l’année, arriver à plus ou moins 4,5% alors que dans le programme avec le FMI, nous devons arriver à plus ou moins 6%. Ce qui est une très bonne chose. Le premier ministre a demandé aux ministres sectoriels de pouvoir faire un effort pour que certains postes frontaliers soient ouverts de manière à permettre la fluidité au niveau des frontières notamment la frontière de Kasumbalesa, où les efforts doivent être faits pour que la circulation soit ouverte 24 heures sur 24 afin de permettre le désengorgement de ce poste frontalier » a conclu Christian Mwando Nsimba.


Dan de Dieu KAYANDA