RDC/Kasaï-Central : Les autorités coutumières et politiques signent un acte d’engagement pour la parité homme-femme

RDC/Kasaï-Central : Les autorités coutumières et politiques signent un acte d’engagement pour la parité homme-femme

27 octobre 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Le Mouvement Rien Sans La Femme (RSLF), représentation de la province du Kasaï-Central, vent debout contre le manque de jouissance des droits des femmes sur le plan politique, notamment en termes de leurs faibles taux de participation et de représentation dans les organes de prises de décision.

Réunies ce mercredi 27 Octobre dans la cour royale de Sa Majesté Muanangana Kalamba, ces femmes leaders ont plaidé auprès des autorités coutumières et politiques pour un engagement solide dans la prise en compte de l’équilibre de sexe égalitaire homme-femme dans les différentes instances des prises de décisions.

Cette situation s’explique par les obstacles majeurs auxquels elles sont confrontées, notamment les contraintes socioculturelles et autres pratiques coutumières néfastes qui ont des influences négatives, mais aussi, le manque d’interprétation des textes juridiques.

Tenant mordicus à leur plaidoyer, ces femmes ont aussi sollicité l’engagement des autorités provinciales en faveur de l’élection et de la nomination d’un plus grand nombre d’entre elles aux postes de décision.

« L’élection du Gouverneur et de son adjoint étant à l’aube dans cette partie du pays, le RSLF veut cette fois-ci voir une femme être portée à la tête du Kasaï Central. L’expérience a démontré que les hommes ont échoué et que les femmes doivent être au front pour apporter une solution aux problèmes sociaux qui minent notre province » a dit Nathalie Kambala, Point Focal du RSLF au Kasaï Central.

Après débats, et discussions, les notables de cette province réunis autour de Sa Majesté Muanangana Kalamba et de Jacques Kamwina Nsapu ont accepté d’accompagner les femmes dans cette lutte et ont signé sur le champ l’acte d’engagement.

Tout en reconnaissant que la constitution du pays soutient l’émancipation de la femme, mais aussi l’équilibre des genres, ces autorités ont décidé volontairement de s’engager afin de contribuer à augmenter la représentation des femmes dans les postes de décision à tous les niveaux dans leur province.

En signant cet acte d’engagement, ces autorités reconnaissent que la participation des femmes dans les instances de prise de décisions contribue à la paix et au développement durable, tels que repris dans la Déclaration Universelle des Droits de l’homme.

Ont pris part à cet échange, les représentants des partis politiques, dont Uda-originelle, Congo Positif, RDT, MCT, Ecidé.

Rappelons que le RSLF milite pour la représentation égalitaire homme-femme dans les instances décisionnelles à tous les niveaux.


Ivan Honoré Mudiangombe