RDC/EPST_reprise normale des cours : Sama Lukonde appelle à la responsabilité de tous les acteurs impliqués (conseil des ministres)

RDC/EPST_reprise normale des cours : Sama Lukonde appelle à la responsabilité de tous les acteurs impliqués (conseil des ministres)

23 octobre 2021 0 Par Grandjournalcd.net

C’est lors de la 25ème réunion du conseil des Ministres tenue ce vendredi 22 octobre, que cette question liée à l’éducation a été évoquée par le premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge.

Le chef du gouvernement congolais qui a martelé beaucoup plus sur la reprise normale des enseignements, a fait part aux membres de l’exécutif national de la signature d’un arrêté interministériel pour la reprise des négociations entre le gouvernement et le banc syndical.

« Quant à la situation qui prévaut dans le secteur de l’éducation, le premier ministre a informé le conseil de la concrétisation de l’engagement de l’État par la signature d’un arrêté interministériel favorisant la reprise des négociations entre le gouvernement et le banc syndical de l’EPST, en vue de discuter sur les revendications des enseignants et permettre une reprise normale de cours dans tous les établissements scolaires », rapporte le compte rendu de la dite réunion.

Le gouvernement continue à s’employer pour une meilleure prise en charge du secteur de l’éducation que chapeaute, le professeur Tony Mwaba Kazadi.

Pour parvenir a gagner le pari, Sama Lukonde a stimulé les intervenants dans ce sous secteur de l’enseignement de s’y pencher vivement, afin que l’année scolaire ne soit pas perturbée.

« Le premier ministre en a appelé à la responsabilité de tous les acteurs impliqués pour assurer la protection des élèves et leur permettre de retourner à l’école dans la sérénité », poursuit-on

Il sied de préciser qu’au cours de cette réunion présidée par le chef de l’État, Felix Tshisekedi, le premier ministre a annoncé la signature prochaine du Décret portant création, organisation et fonctionnement d’un établissement public.

Cet établissement public dénommé « Fonds de promotion de l’éducation et de la formation », FPEF, va permettre de générer des ressources innovantes devant venir en appui au secteur de l’éducation.

Willy Theway Kambulu