RDC/EPST_grève partielle dans les écoles du réseau catholique : Par le biais de son Secrétaire général, le SYNECAT appelle solennellement ses pairs à reprendre le chemin de l’école

RDC/EPST_grève partielle dans les écoles du réseau catholique : Par le biais de son Secrétaire général, le SYNECAT appelle solennellement ses pairs à reprendre le chemin de l’école

21 octobre 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Depuis le lancement de la rentrée scolaire le 4 octobre dernier, quelques écoles conventionnées catholiques ont timidement repris les activités scolaires. Ces dernières ont, selon le ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, décrété ‹‹illégalement leur grève›› alors que les négociations sont en cours entre le gouvernement et le banc syndical.

Dans une déclaration, MULOMBA TSHIMANGA Maugust, Secrétaire général du Syndicat National des enseignants Catholiques qualifie d’hypocrisie le comportement de tout membre « affilié au SYNECAT qui a été présent à l’assemblée générale de Lemba, et qui a signé sur la liste de présence en sait quelque chose sur ce qu’a été les exigences de la base ».

« Moi, votre S.G. je ne vous ai pas trahi. En réalité, pour le Conseil des Ministres, notre grève n’existe plus, c’est la version officielle de notre Employeur, avec comme argument d’attaque non-respect de la procédure légale. Fixons- nous dans les noirs des yeux et disons-nous des vérités. Niez cette réalité, après avoir signé sa présence sur la liste, c’est de l’hypocrisie, pour se faire la conscience tranquille », a-t-il déclaré.

Affirmant que le monde syndical est caractérisé par trois mauvais substantifs: l’hypocrisie, la haine et la jalousie, il a promis « qu’avant la fin de la journée je vais me donner la peine de poster ces listes de présence avec signature faisant foi. Avant d’écouter ce qu’on vous demande de faire, consultez attentivement le nom de celui qui vous parle s’il n’a pas endossé cette responsabilité ».

En outre, il a indiqué qu’il n’y pas d’argent à payer à la hauteur de leurs attentes, ni à la fin de cet exercice budgétaire, ni au début l’exercice budgétaire 2022.

« Moi, votre S.G. je suis sur ce dossier depuis janvier 2021 au Ministère du Budget. Le respect de la structure macroéconomique est de rigueur, De surcroît, elle est non négociable avec la Banque Mondiale et le FMI. Croyez-moi, j’ai participé à la conférence budgétaire, en août 2021 », a-t-il renchéri.

Comme piste de solution, le SG du SYNECAT appelle ses pairs à accepter les négociations pour trouver des sources de financement innovantes extra budgétaire. Ainsi, il les a invités à reprendre le chemin de l’école pour permettre l’issue heureuse avec des textes émanant des décisions politiques.


OML