RDC/EPST : Après avoir exigé 120$ du journal aux parents, les écoles catholiques tiennent à saboter la bonne marche de la gratuité de l’enseignement en lançant une grève sèche

RDC/EPST : Après avoir exigé 120$ du journal aux parents, les écoles catholiques tiennent à saboter la bonne marche de la gratuité de l’enseignement en lançant une grève sèche

18 octobre 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Un groupe de parents accompagnant leurs enfants ce lundi 18 octobre à l’école, s’inquiètent de la grève decrétée par les enseignants au collège BOBOTO, alors qu’ils ont, affirment-ils, payé 120 $ du journal de classe afin de permettre à cet établissement de fonctionner normalement.

Les parents d’élèves déplorent le comportement qu’affichent les enseignants, car en absence des frais de fonctionnement consistants qu’alloue l’Etat à ses établissements publics, les 240.000Fc du journal de classe payés par les parents peuvent permettre en premier lieu aux écoles d’assurer l’éducation des enfants.

Pour reprendre les cours, certains ils exigent l’augmentation de leur salaire alors que les discussions entre le gouvernement et le banc syndical n’ont pas encore abouti.

D’après le porte parole de l’intersyndicale de l’EPST, qui s’était livré à la presse lors de leur rencontre avec le ministre Tony MWABA, les discussions devraient reprendre ce lundi.


Il est nécessaire de signaler qu’après les premières discussions avec le syndicat, le gouvernement a ajouté 20.000 Francs congolais par enseignant des centres urbains et 40.000 Francs congolais par enseignant des milieux ruraux. Ces discussions ont été d’abord suspendues pour permettre la rentrée scolaire.

Willy Theway KAMBULU