RDC/politique: ENSEMBLE joue à un jeux trop individuel qui risque de lui coûter cher! » Dixit Jean Thierry Monsenepwo

RDC/politique: ENSEMBLE joue à un jeux trop individuel qui risque de lui coûter cher! » Dixit Jean Thierry Monsenepwo

15 octobre 2021 0 Par Grandjournalcd.net

La plate forme politique de Moïse Katumbi a rendu public un communiqué ce vendredi 15 Octobre sur le RAM et la plénière de l’Assemblée Nationale autour de l’audition de la commission paritaire. Et très vite, le président de la ligue des jeunes de la Ccu a réagi à ce communiqué qui selon lui confirme les jeux individualiste d’ensemble.

Repris en plusieurs points, thierry Monsenepwo réagit :

  1. À propos de la plénière de ce lundi, jugée d’une vaste blague par ensemble: il faut respecter les institutions de la République. La plénière est l’émanation souveraine de l’assemblée. Et il est normal que la commission paritaire ayant réussi sa mission ou pas, puisse rendre compte à cette plénière qui se doit d’être convoquée selon le règlement d’ordre intérieur de cette chambre basse;
  2. Sur l’accusation portée sur Mboso, disant qu’il veuille mettre sur pied une Ceni de cafouillage : la seule solution pour éviter de telles pensées c’est de désigner un représentant au bureau et à la plénière, chose que ensemble refuse car ne pensant qu’à son jeux individuel;
  3. Ensemble n’a pas délégué faute de consensus: ensemble ne jouant que de manière individuelle, na pas envoyé de délégué non pas faute de consensus mais mue par l’envie d’avoir un poste plus gros, ne correspondant pas à son poids politique, et au cas contraire, bloquer la machine;
  4. Ensemble dénonce les méthodes cavalière de Mboso : comment accuser ainsi le président de l’assemblée nationale après avoir rejeter toutes les invitations de la commission paritaire, avoir pris position dans le
    Choix indépendant des confessions religieuses, et d’avoir refusé délibérément de désigner des délégués ?
  5. RAM est une escroquerie d’état : la RAM est instituée de manière légale. Contrairement à une quelconque escroquerie. Ensemble fait de l’amalgame en confondant la RAM à une taxe provinciale qu’aurait établie un gouverneur mauvais gestionnaire ?
  6. Ensemble veut réévaluer la situation du pays : mais elle l’évalue chaque jour déjà en étant dans les institutions notamment au gouvernement avec des postes clefs et au sein de la majorité parlementaire actuelle. Cette évaluation superfétatoire ne serait donc que de la poudre aux yeux. Et c’est aux autres au sein de l’union de sacrée dévaluer la participation sincère d’ensemble au sein de cette famille politique;
  7. Ensemble appelle à la mobilisation générale : ensemble n’a jamais appelé à la mobilisation générale face à la gratuité de l’enseignement. Encore moins pour soutenir l’état de siège. Pire, elle n’a pas mobilisé pour l’état de droit et la lutte contre les détournements combattus par IGF. Elle mobiliserait aujourd’hui seulement pour avoir ce poste tant convoité de Vice président du bureau de la Ceni ? N’est pas là un jeux individualisé ? Et non collectif au profit de la nation ? Conclue ce communicateur de l’union sacrée.

La Rédaction