RDC/EPST: Les 4 vérités du professeur Tony Mwaba à la population de Katanda sur la mise en oeuvre de la gratuité de l’enseignement

RDC/EPST: Les 4 vérités du professeur Tony Mwaba à la population de Katanda sur la mise en oeuvre de la gratuité de l’enseignement

8 octobre 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Devant plusieurs habitants du territoire de Katanda, en province du Kasaï-Oriental ce jeudi 07 octobre 2021, le ministre de l’enseignement primaire secondaire et technique, le professeur Tony Mwaba Kazadi a expliqué de manière compréhensible ce que les gens doivent retenir sur « la gratuité de l’enseignement ».

D’après le Ministre Tony Mwaba, le respect de la mise en application de l’école gratuite ne doit pas être un consentement des autorités scolaires, ni d’une quelconque partie pour entamer une négociation avec une autre. Par contre, les cadres de ce sous secteur de l’EPST, sont appelés à s’impliquer pour faire appliquer cette initiative non négociable du président de la république, Félix Tshisekedi.

« Je m’en vais demander à tous les cadres de l’EPST, de notre territoire (son territoire natal de Katanda Ndr), de veiller au respect strict de la gratuité de l’enseignement. La gratuité veut dire, nos enfants du cycle primaire, entrent dans le parcours scolaire sans avoir déboursé même un franc. C’est ça la gratuité. C’est une réforme qui a été rendue effective par le président de la république, Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo qui vous salue par mon canal ! « , s’est adressé Tony Mwaba à la population, sous des fortes acclamations.

Pour le ministre Mwaba, décréter la gratuité de l’enseignement c’est déclarer une guerre contre ceux qui ont rendu le secteur de l’EPST, un secteur marchand, pour faire les affaires. D’où l’implication de tous, dans la lutte contre les antivaleurs du passé s’avère une nécessité pour accompagner le président de la république et le ministre de l’epst dans la réussite.

« La gratuité de l’enseignement, nous le répétons, est non négociable, même ici à Katanda la gratuité est non négociable. Dénoncez tous les chefs d’établissement qui continuent à percevoir les frais pour inscrire les enfants, les frais scolaires et tout autres frais sous quel titre que ce soit. J’appelle donc, tous les cadres de l’EPST, le sous-proved, les IPP et les autres à veiller au strict respect et à sanctionner sévèrement tous ceux qui s’alignent aux côtés de tous ceux qui se sont qui se sont confiés la mission et l’unique mission de torpiller la gratuité, la combattre et l’empêcher de se réaliser. Nous le mettons hors d’état de nuire » a exhorté le professeur Tony Mwaba.

À titre de rappel, le ministre Tony Mwaba a posé les premières pierres ce jeudi 07 octobre, dans le territoire de Katanda, pour la construction de deux écoles modernes notamment le complexe scolaire Felix Tshisekedi, à Muembia, le village natal du ministre Mwaba et le complexe scolaire Kazadi Marcel à Katabwa.

Willy Theway Kambulu