RDC/EPST : De la lutte contre les anti valeurs aux réformes pour la pérennisation de la gratuité de l’enseignement ! Ces réalisations en 4 mois du Prof. Tony Mwaba qui lui font des ennemis de tout bord !

RDC/EPST : De la lutte contre les anti valeurs aux réformes pour la pérennisation de la gratuité de l’enseignement ! Ces réalisations en 4 mois du Prof. Tony Mwaba qui lui font des ennemis de tout bord !

8 octobre 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Quatre (4) mois seulement après sa prise des fonctions à la tête du ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, le professeur Tony MWABA KAZADI navigue sur une terre jonchée de convoitise, de répugnance et d’envie. Au regard de ses réalisations dans ce sous-secteur de l’enseignement en RDC , écoeurement et dégoût pour les autres, le gros plan sur les 4 premiers mois de Tony MWABA au ministère de l’EPST présente un tableau plein de réalisations concrètes.

De la lutte contre les antivaleurs qui caractérisaient le secteur de l’enseignement en RDC jusqu’à la mise en oeuvre de la gratuité de l’enseignement de base en passant par le réformes engagées, le nettoyage du fichier paie des enseignants, la prise en charge de Nouvelles Unités et l’augmentation des frais de fonctionnement des écoles, les réalisations du professeur Tony MWABA sont légions.

Visiblement contre le nouveau vent de rigueur emmené par le professeur Tony MWABA, les affairistes de tout bord et tous les ennemis de la gratuité, en liberté, en cavale et en prison, se seraient tous levés contre le seul qui fait actuellement la différence avec ses prédécesseurs. Dans la liste, acteurs politiques, syndicalistes, opposants politiques, hauts clergés semblent tous gênés par les actions de l’actuel ministre de l’EPST.

Alors que les élèves ont repris le chemin de l’école depuis le lundi 4 octobre dernier sur toutes l’étendue du territoire national, pour des raisons infondées et sans le moindre avertissement préalable, certains responsables d’écoles agréées ont improvisé une grève sèche pour des raisons inavouées, pénalisant ainsi l’enseignement dans ses établissements publics. Tout en reconnaissant le droit de grever, le ministre de l’EPST rappelle l’illégalité de cette grève.

Abusive, injuste et illégale, la grève déclenchée, sans avertissement, dans les écoles du réseau catholique ont poussé le ministre de l’EPST à prendre les mesures parmi lesquelles se trouvent la désactivation et la suspension de la paie des enseignants grévistes et leur remplacement par les enseignants nouvelles unités. Pour le ministre de l’EPST, ‹‹la grève est un droit pour un enseignant comme pour tout autre employé. Mais, le droit de grève est soumis à une procédure, celle de l’obligation de donner un préavis à l’employeur. Sinon, la grève devient illégale et sauvage ! C’est le cas de la grève des enseignants catholiques. Et puis on ne part pas en grève qd on est en pleine négociation››, rappelle t-il.

Pour rappel, outre l’augmentation des frais de fonctionnement des écoles, le nettoyage du fichier paie des enseignants, plusieurs autres réalisations sont à l’actif du professeur Tony MWABA parmi lesquelles se trouvent la mise en place des retraites progressives, la prise en charge complète des NU du niveau maternel, la prise en charge progressive des NU du secondaire, le lancement de la caisse de retraite, le lancement de la mutuelle de santé des enseignants de l’EPST à Mbuji mayi, le lancement de la campagne pas d’école sans bancs, le paiement de la prime de brousse, le paiement de l’acompte du 2è pallier, la mise en place du code de bonne conduite des enseignants, la transposition des grandes des retraités, la construction du nouveau bâtiment d’Educ TV, la construction d’une salle du call center au secrétariat général et la redynamisation de la direction d’audit interne suivie par la formation de 100 auditeurs.

DE MANIÈRE BRIÈVE, VOICI LES 20 ACTIONS DU PROFESSEUR TONY MWABA EN 4 MOIS, DES RÉALISATIONS QUI FONT MAL À CEUX QUI AVAIENT FAIT DE L’EPST UN SECTEUR MARCHAND

  1. Nettoyage fichier paie
  2. Prise en charge NU maternelle en RDC
  3. Augmentation des Frais de Fonctionnement
  4. Retraite progressive des enseignants
  5. Prise en charge progressive des NU secondaire
  6. Lancement de la caisse de la retraite
  7. Installation de la MESP et l’augmentation de son bâtiment à mbuji mayi
  8. Paiement de la moitié de la prime de brousse
  9. Paiement de l’acompte du 2ème pallier ( 20.000 FC )
  10. La signature du Code de bonne conduite des enseignants
  11. Lancement de la Campagne d’appui à la gratuité de base « PAS D’ÉCOLE SANS BLANCS »
  12. Transposition des grades des retraités
  13. Construction nouveau du nouveau bâtiment de la chaîne thématique educ tv
  14. Construction de la salle call center au SGC
  15. Érection de educ comme direction indépendante du SGC qui devient une direction
  16. Redynamisation de la direction d’audit interne et formation de 100 auditeurs
  17. Rigueur dans l’organisation, la correction et la publication des résultats des épreuves certificatives
  18. Lancement de l’enseignement à distance
  19. Combat pour la consolidation et pérennisation de la gratuité et la révision en cours de la convention scolaire
  20. La lutte acharnée contre les anti valeurs

La Rédaction