RDC/Kinshasa : Liza NEMBALEMBA, Ministre provinciale de la santé annonce officiellement la survenance de l’épidémie de rougeole dans la ville

RDC/Kinshasa : Liza NEMBALEMBA, Ministre provinciale de la santé annonce officiellement la survenance de l’épidémie de rougeole dans la ville

5 octobre 2021 0 Par Grandjournalcd.net

C’est à travers une déclaration officielle que Liza NEMBALEMBA, ministre provinciale de la santé publique, hygiène et prévention a annoncé ce lundi 4 octobre 2021, la survenance officielle de l’épidémie de rougeole dans la ville province de Kinshasa. À travers la capitale, les zones de santé de Kingabwa, Police, Nsele et Masina II sont affectées par l’épidémie.

‹‹Environ 194 cas suspects de rougeole ont été notifiés dont 01 décès, soit 0,51% de létalité, parmi lesquels 93 cas ont été investigués et prélevés, confirmant 20 cas positifs, soit 22%››, renseigne Liza NEMBALEMBA dans son allocution.

Dans son adresse aux Kinoises et Kinois, la ministre provinciale de la santé rappelle que ‹‹la rougeole est une maladie virale très contagieuse et grave qui touche les enfants, et surtout ceux qui n’ont pas reçu le vaccin protecteur contre cette maladie››. Selon les données épidémiologiques de la première à la 38ème semaine 2021, la ville province de Kinshasa a enregistré des cas suspects de rougeole, mais le nombre des cas a augmenté brutalement à partir de la 34ème semaine.

Prenant en compte l’ampleur actuelle de la maladie, l’inter connectivité des zones de santé de la ville de Kinshasa avec d’autres provinces, le rapport entre cette épidémie et la malnutrition chronique qui sévit dans la ville a une prévalence de 43%. D’où, la nécessité de prendre des mesures appropriées.

Ainsi, pour faire face à cette épidémie à laquelle le gouvernement provincial déclare la guerre, les mesures choc prises par la ministre provinciale de la santé publique constituent à :

1) Renforcer les activités de surveillance épidémiologique sur toute l’étendue de la ville de Kinshasa ;
2) Organiser des campagnes de vaccination de masse contre la rougeole, ciblant les enfants de 6 mois à 14 ans dans les zones de santé touchées et les zones de santé voisines ;
3) Améliorer la prise en charge médicale gratuite de tous les cas de rougeole au niveau des structures de la ville ;
4) Améliorer l’état nutritionnel des enfants par la supplémentation en Vitamine A et nutriments et
5) Renforcer la sensibilisation de la population quand à la lutte contre l’expansion de la maladie.

David MWANIA