RDC/Dossier CENI : « Pour nous, nous estimons qu’il est temps pour qu’il y ait entérinement à l’assemblée nationale  » [Dodo Kamba]

RDC/Dossier CENI : « Pour nous, nous estimons qu’il est temps pour qu’il y ait entérinement à l’assemblée nationale  » [Dodo Kamba]

5 octobre 2021 0 Par Grandjournalcd.net

L’évêque général des églises de réveil au Congo , le pasteur Israël Dodo Kamba est revenu ce lundi 4 octobre sur ce qui a été dit et fait lors de la réunion des 8 confessions religieuses le samedi dernier au centre interdiocesain, dans la commune de la Gombe.

Selon le porte-parole des six confessions religieuses, il est temps qu’il y ait entérinement à l’assemblée nationale, car estime-t-il , les autres confessions religieuses semblent intéressées par autre chose que la question de la désignation.

« Nous avons été invités le samedi dernier, soit le 02 octobre. Nous nous sommes rendus à la CENCO. Malheureusement à l’arrivée nous avons fait un constat qui posait déjà un tout petit peu problème(…) nous avons trouvé que le président de la plateforme (Mgr Marcel Utembi, ndlr) était lui-même absent et son vice-président également, le révérend Bokundoa n’était pas là. Nous avons trouvé dans la salle que la réunion devrait être présidée par le vice-président de la CENCO avec lequel nous n’avons jamais eu des échanges autour de la question depuis le mois de juillet. Il y a des choses qu’il ne semblait pas maîtriser et ça n’a pas abouti à quelque chose qui pouvait donner de la forme à cette réunion », regrette le pasteur Dodo Kamba.

A en croire Dodo Kamba, il n’y avait à cette réunion aucun sujet inscrit à l’ordre du jour , aucune proposition ou référence concrète par rapport au travail qui devait être fait comme mentionné dans l’invitation de monseigneur Marcel Utembi 24h plutôt.

«  Dans cette façon de faire, nous estimons qu’il y a un autre plan(…) les autres ne sont pas cette logique (de désigner notamment le président de la CENI,ndlr)… nous réitérons encore notre volonté de voir les élections être organisées en 2023 (…) nous nous sommes donnés la peine de remplir notre devoir qui consistait à désigner les animateurs de la CENI l’un à la tête et l’autre membre de la plénière et nous l’avons fait. Et nous sommes convaincus que notre choix a été judicieux et en plus objectif et conséquent. Ce qui revient à dire que pour nous, nous estimons qu’au niveau de l’assemblée nationale, qu’il y ait entérinement du PV que nous avons apporté depuis le 18 août », a chuté Le porte-parole des six.

Rappelons que le président de l’assemblée nationale Christophe Mboso Nkodia Pwanga avait accordé le jeudi dernier aux confessions religieuses un délai supplémentaire de 72 heures pour s’entendre et proposer leurs délégués amcomne président et membre de la plénière de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Ce délai a expiré ce lundi 04 octobre sans moindre consensus.

La rédaction