RDC/EPST : « Certains ne jurent que sur la grève ou l’échec de la rentrée scolaire. Ils ne le font pas pour l’intérêt des enseignants, c’est pour les intérêts politiques » [Professeur Tony Mwaba]

RDC/EPST : « Certains ne jurent que sur la grève ou l’échec de la rentrée scolaire. Ils ne le font pas pour l’intérêt des enseignants, c’est pour les intérêts politiques » [Professeur Tony Mwaba]

3 octobre 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Le Ministre de l’enseignement primaire secondaire et technique, le professeur Tony Mwaba Kazadi présidé une réunion ce dimanche 03 octobre, à Mbuji mayi où il séjourne, avec le comité provincial de l’éducation élargie aux partenaires, notamment la société civile, les coordinateurs des écoles conventionnées, les députés provinciaux et nationaux ainsi qu’un sénateur élu de la province, pour tabler sur la question de la rentrée scolaire 2021-2022.

Le Ministre de l’EPST a déploré la menace de la grève que les enseignants semblent prévoir pour empêcher la rentrée scolaire prévue ce lundi sur toute l’étendue de la république démocratique du Congo. Au cours de son intervention, Tony Mwaba n’a pas zappé de tempérer les intentions des syndicalistes.

« Si les enseignants dans leurs organisations syndicales étaient de bonne foi, je ne vais pas dire sérieux parce-qu’ils peuvent considérer que c’est une injure, mais si seulement ils étaient de bonne foi, ils ne peuvent pas tenter de décréter une grève, parce-que nous nous sommes lancés déjà sur une bonne voix. Et les choses, bien qu’à pas pesants, mais elles sont entrain d’évoluer  » a déclaré Tony Mwaba.

Pour le patron de l’EPST en RDC, l’idée d’heurter la réussite de la rentrée scolaire émane des ennemis de la gratuité de l’enseignement prônée par le chef de l’État et ne relève pas de l’intérêt supérieur de l’enseignant congolais. L’occasion pour lui, de dévoiler les informations que manquaient les acteurs de l’EPST.

« Peut-être qu’ici dans cette salle maintenant, vous n’avez pas assez d’informations. Mais cette séance nous permettra de vous livrer toutes les informations pour que vous compreniez que certains qui ne jurent absolument que sur la grève ou l’échec de la rentrée scolaire ou l’année scolaire, ne le font pas pour l’intérêt des enseignants. C’est pour des intérêts étrangers aux intérêts des enseignants. Je peux même dire les intérêts politiques » a relevé le ministre devant les participants.

Par conséquent, Tony Mwaba Kazadi a exhorté les cadres de l’EPST de peser de leur poids afin de ne pas permettre l’ennemi de vaincre. Le ministre a ému le voeu de voir l’activité réussir ce lundi.

« Je m’adresse à tous les cadres de l’EPST dans la salle, la rentrée scolaire c’est demain, si vous n’avez rien fait jusqu’aujourd’hui, vous avez encore quelques heures de tout faire pour que cette rentrée soit effective demain. Pendant que la parole était entrain de circuler dans la salle, je recevais le message du premier ministre pour me demander l’état de l’évolution de la situation, je lui ai dit , il y aura rentrée scolaire demain » a-t-il exhorté.

Il sied de préciser qu’après les révélations du ministre, la parole a été accordée à tour de rôle aux syndicalistes, ainsi qu’à tous les participants. Ces derniers ont se sont tous alignés pour l’effectivité de la rentrée scolaire pour ce lundi 04 octobre. Et plusieurs revendications ont été formulées, parmi lesquelles, la suppression des zones salariales et la mécanisation des bureaux gestionnaires nouvellement créés.

Willy Theway Kambulu