RDC/EPST : Bonne Nouvelle pour les enseignants ! les Nouvelles Unités (NU) seront prises en charge par le budget 2022, annonce le Professeur Tony Mwaba qui tient à mettre définitivement fin à cette question

RDC/EPST : Bonne Nouvelle pour les enseignants ! les Nouvelles Unités (NU) seront prises en charge par le budget 2022, annonce le Professeur Tony Mwaba qui tient à mettre définitivement fin à cette question

3 octobre 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Le Professeur Tony Mwaba Kazadi, Ministre de l’enseignement primaire, secondaire et technique a échangé ce dimanche 03 octobre avec le comité provincial du Kasaï oriental 1 au cours d’une réunion élargie aux partenaires éducatifs.

Au cours de cette séance de travail qui était consacrée à l’état des lieux de cette province éducationnelle, le Ministre de L’EPST a tenue à rappelé à ces différents responsables provinciaux de son sous-secteur qu’ils sont représentants du pouvoir central dans leur province et qu’ils ont l’obligation d’agir et non de se plaindre avant de rappeler les grandes lignes des réalisations déjà enregistrées depuis son arrivée à la tête de ce méga ministère.

Au sujet des différentes revendications de ceux qui multiplient des déclarations pour décourager le professionnels de la craie et les insister a la grave, le Ministre Tony Mwaba est resté ferme dans ses argumentations appelant les enseignants à privilégier l’intérêt de leur profession.

« Dans le syndicat des enseignants et surtout L’EPST qui est le terrain de prédilection des syndicalistes après plus de 40 organisations syndicals, parmi eux certains pas représentatifs mais spécialistes des déclarations, toutefois, ceux qui ont compris nous accompagnent car il savent qu’il faut lutter quand c’est nécessaire, mais surtout privilégier les négociations », a-t-il souligné avant de poursuivre,

« Depuis que nous sommes à la tête de ce ministère et depuis l’avenement de ce gouvernement, nous nous battons pour essayer d’aller de l’avant et cela malgré le peu des moyens et quand ça ne marche pas nous associons le banc syndical pour évaluer ce qui ne marche dans notre secteur ».

« Nous tenons et le gouvernement tient que la rentrée scolaire soit effective demain lundi 04 Octobre 2021 et ça sera le cas. Ce n’est pas par défi contre les enseignants que nous le faisons mais plutôt parce que le gouvernement accorde une importance capitale à ce sous-secteur. D’ailleurs, si les enseignants étaient de bonne foi, ils ne peuvent pas tenter d’aller en grève car plusieurs de vos revendications ont déjà été rencontrées en trois mois dès notre arrivée à la tête de ce ministère. Cette séance vous donnera un peu d’informations pour que vous compreniez que ceux qui ne gère que sur la gère ou l’échec de la rentrée scolaire ou de l’année scolaire ne le font pas pour l’intérêt des enseignants mais plutôt pour des intérêts étrangers, des intérêts politiques », a-t-il martelé.

Et d’ajouter,

« J’ai entendu dire, et c’est là qu’il y a un peu de la confusion, certains disent qu’on va aller en grève parce que on a pas payé les nouvelles unités (NU), on parle de plus de 87.000 NU, on avance des chiffres pour effrayer et pour des raisons politiques car vous savez que c’est faux car par eux il y a de faux NU et ils sont très nombreux. D’autres parlent du non paiement de la prime de brousse, deuxième et troisième palier, je suis d’accord; nous parlons de la gratuité et je tiens également à la qualité, dans la communication du président de la république lors du conseil des ministre du vendredi dernier il a recommandé au ministre de L’EPST de renforcer l’administration, le gouvernement a l’impression que le ministre se bat seul et il n’est pas accompagné par l’administration, c’est là qu’il y aura des désactivations en cascade cad que nous allons laisser les bons nous accompagner et les canards boiteux seront désactivés ».

« Je me rappelle quand je suis arrivé à la tête de ce ministère j’ai fait l’état des lieux et dans nos discussions avec le banc syndical, beaucoup des choses sur leur cahier de charge ont été réalisées en trois mois » précise t-il avant de révéler, que, « La question de NU a été résolue au niveau maternelle grâce au nettoyage du fichier de paie des enseignants et les quelques cas des nouvelles unités au niveau primaire et même au niveau secondaire, mais retenez que cette question des NU nous l’avons pris en compte, d’abord provisoirement par des mécanismes internes mais aussi nous voulons résoudre cette affaire définitivement dans le budget 2022 qui est déposé au niveau de l’Assemblée Nationale, raison pour laquelle s’associe les députés dans mes déplacements dans les provinces pour qu’ils soient mis au parfum et qu’ils arrivent à défendre considérablement la cause des enseignants, a-t-il conclu.

La Rédaction