RDC/Kasaï-lutte contre la malnutrition chronique : le secrétaire général à la santé à Tshikapa pour lancer le programme multi sectoriel

RDC/Kasaï-lutte contre la malnutrition chronique : le secrétaire général à la santé à Tshikapa pour lancer le programme multi sectoriel

24 septembre 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Le secrétaire général à la santé publique, hygiène et prévention, Sylvain Yuma Ramazani séjourne à Tshikapa, chef-lieu de la province du Kasaï depuis l’avant midi du mercredi 22 septembre 2021.

Se livrant à la presse, l’ancien directeur du programme national de transfusion sanguine a inscrit sa visite au Kasaï, dans le cadre de venir mettre en oeuvre un projet du gouvernement central, qui est le programme multisectoriel de la lutte contre la malnutrition chronique et l’insécurité alimentaire ainsi que s’enquérir des difficultés auxquelles les professionnels de santé sont butés.

« L’objectif de ma visite à Tshikapa c’est pour venir lancer le programme multisectoriel de la lutte contre la malnutrition chronique et l’insécurité alimentaire dans la province du Kasaï, tel que décidé par le gouvernement avec l’appui de la banque mondiale et en suite parler avec les personnels de santé pour savoir quels sont les problèmes à leur niveau, et qu’est-ce que nous pouvons faire pour trouver des solutions » a dévoilé Sylvain Yuma au micro de GRANDJOURNALCD.NET.

En ce qui concerne la situation de grève décrétée par les professionnels de santé pour exiger leur statut spécifique et la grille barimique, le secrétaire général a précisé que l’équipe du ministère de la santé publique, hygiène et prévention que chapeaute, le Docteur Jean-Jacques Mbungani qui séjourne aux États-Unis, est en train d’y travailler pour répondre favorablement à leurs revendications.

« Pour la grève, ils ont raison, mais nous sommes entrain de travailler, d’ici là on va trouver des solutions, parce-qu’il y avait deux revendications, la première était le statut spécifique, ça ils doivent être sûrs qu’ils doivent l’avoir parce qu’il y a déjà un projet, aujourd’hui ils vont discuter pour les amendements éventuels ; et la deuxième c’est la grille baremique , pour ça on est en train de discuter au niveau du ministère de budget qui a proposé un chiffre, par rapport à la capacité de récolter les recettes, qui sera bientôt connu et nous allons proposer de l’étaler sur peut-être 3 ou 4 ans pour arriver à la proposition de pro-santé. Donc d’ici là on va trouver des solutions » a tempéré le docteur Pierre Opeta.

Willy Theway Kambulu