RDC/Kasaï-FPM: Antoinette Kipulu pose la première pierre pour la construction d’un centre de formation au standard international

RDC/Kasaï-FPM: Antoinette Kipulu pose la première pierre pour la construction d’un centre de formation au standard international

24 septembre 2021 0 Par Grandjournalcd.net

La Ministre congolaise de la formation professionnelle et métiers, Antoinette Kipulu Kabenga a posé la première pierre pour la construction d’un centre d’excellence au Kasaï. La cérémonie y relative a eu lieu ce vendredi 24 septembre, à Shamusanda, dans le groupement incorporé distant 15 kilomètres de la ville de Tshikapa, en présence du gouverneur Dieudonné Pieme et du président de l’Assemblée provinciale, Aloïs Mushitu.

Ce centre qui sera construit au standard international va contenir plusieurs filières parmi lesquelles l’informatique, la coupe et couture , l’électricité, le bâtiment, la mécanique, la cordonnerie, l’environnement, la taillerie des diamants. Un projet du gouvernement central qui se veut d’une initiative qui intensifie ce secteur dans le Kasaï.

Selon la patronne de la formation professionnelle, l’ouvrage est très utile dans ce sens qu’il va contribuer fortement au développement de la province dans plusieurs domaines de la vie.

« Mon arrivée dans la province du Kasaï s’inscrit dans le but de combler le manque des centres de formation professionnelle dans l’arrière du pays, dont à Tshikapa, chef-lieu de la province du Kasaï. La construction de ce centre de formation professionnelle au standard international, va sensiblement améliorer la qualité de la main d’œuvre et contribuer efficacement au développement économique et social de la province du Kasaï, de favoriser la découverte des jeunes entrepreneurs dans divers métiers et stabiliser la paix sociale de toutes les communautés », a rassuré Antoinette Kipulu.

Il sied de rappeler que la ministre de la formation professionnelle et métiers séjourne à Tshikapa dans la province du Kasaï depuis jeudi 23 septembre 2021. Elle est venue s’enquérir de la passation des examens de l’épreuve nationale de la formation professionnelle et palper du doigt les difficultés auxquelles fait face son secteur.

Willy Theway Kambulu