RDC/Kasaï : arrivé à Tshikapa ce mercredi, Dieudonné Pieme annonce son adhésion à l’UDPS

RDC/Kasaï : arrivé à Tshikapa ce mercredi, Dieudonné Pieme annonce son adhésion à l’UDPS

23 septembre 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Le gouverneur de la province du Kasaï, maître Dieudonné Pieme Tutkot a regagné sa province ce mercredi 22 septembre 2021, vers 16h30′, à bord d’un avion.

A peine arrivé, le numéro un de la province du Kasaï a accordée une interview à la presse, au cours de laquelle il a annoncé son adhésion à l’Union pour la démocratie et le progrès social, UDPS.

« On m’annonce à l’udps, je pourrais vous dire que je ne suis pas opposé à cette idée, je serai amené à contacter les autorités locales. J’ai commencé avec les autorités au niveau national et il va se faire que je contacte également les autorités locales pour ce faire » a dit Dieudonné Pieme.

Pour son retour, Dieudonné Pieme estime que c’est grâce à la volonté des kasaiens qu’il a repris le bâton de commandement.

« Je suis rentré parce que aujourd’hui, la communauté kasaïenne l’a accepté, et le peuple l’a voulu également. Je me réjouis parce que le fonctionnement de la démocratie est fertile, c’est l’occasion de remercier le Chef de l’État Félix Tshisekedi pour la confiance qu’il m’a faite de nouveau, et le peuple du Kasaï pour l’accueil ».

En effet, le numéro un de la province promet gérer autrement la chose publique. Il comprend sa déchéance comme une interpellation qui le motive à donner le meilleur de lui-même.

« Je considère qu’on m’a donné l’opportunité de faire ce que je sais faire en m’accordant cette nouvelle confiance. Je pense que ça sera un nouveau départ parce que les difficultés que nous avons ont fait que nous en soyons arrivé dans des situations difficiles, mais il est normal que l’homme se remette en cause pour trouver de nouvelles solutions », a rassuré l’autorité provinciale.

Il sied de rappeler que Dieudonné Pieme a été déchu le 21 avril 2021 par les élus provinciaux, puis réhabilité par la cour constitutionnelle. Il a passé environ 5 mois à Kinshasa pour obtenir son retour.

Willy Theway Kambulu