RDC : Sama Lukonde préside la réunion du Comité de Conjoncture Économique

RDC : Sama Lukonde préside la réunion du Comité de Conjoncture Économique

9 septembre 2021 0 Par Grandjournalcd.net

La traditionnelle réunion hebdomadaire du Comité de Conjoncture Économique (CCE) a vécue ce Jeudi 09 Septembre à la Primature.

Présidée par le Chef du Gouvernement, Jean-Michel Sama Lukonde, la surveillance de la situation socio-économique du pays était à l’ordre du jour.

4 points à savoir : la note de conjoncture économique, le dossier de la fraude minière dans la partie Est du pays, la finalisation du dossier de développement des territoires du pays, ainsi que la baisse des prix des produits surgelés d’importation sur le marché.

D’après le Ministre d’État au Plan, Christian Mwando Nsimba, qui a fait le compte-rendu devant la presse, la situation économique du pays est resté globalement stable avec une bonne évolution au niveau des recettes et une maîtrise des dépenses.

Suite aux différentes révélations faisant état de l’exploitation minière frauduleuse dans l’Est du pays, le Chef du Gouvernement a instruit le vice-ministre des ministres à s’entretenir avec les gouverneurs militaires pour mettre fin à ces activités illicites.

« Il a été également fait état de la fraude minière. Le Premier-Ministre a promis que le vice-ministre des Mines va rencontrer incessamment les deux gouverneurs militaires de manière à prendre des dispositions pour mettre fin à la fraude dans ces régions », a annoncé le ministre d’État au plan, Christian Mwando Nsimba.

Concernant la finalisation du projet de développement des 145 territoires du pays, le CCE renseigne que le ministre des Finances a été instruit de décaisser les fonds. La réalisation de ce projet débutera par les provinces du Kongo Central et du Kwango.

Au sujet des produits surgelés d’importation, le CCE préconise des mesures pour que le marché soit inondé  des produits dans les prochains jours.

« A ce propos, le Premier-Ministre a donné des instructions pour que toutes les dispositions soient prises afin que d’ici à 6 semaines au maximum, le marché soit inondé de manière à permettre effectivement la baisse des prix comme il a été convenu. A cet effet, le Ministre de l’Economie a été instruit de prendre des dispositions de manière à permettre également l’accès au marché d’importation aux importateurs congolais afin de permettre que les prix soient abordables d’ici à la fin de l’année », a-t-il conclu.

Dan de Dieu KAYANDA