RDC/EPST_Clôture de l’année scolaire 2020-2021 : le professeur Tony Mwaba exprime son engagement pour une rentrée scolaire réussie

RDC/EPST_Clôture de l’année scolaire 2020-2021 : le professeur Tony Mwaba exprime son engagement pour une rentrée scolaire réussie

8 septembre 2021 0 Par Grandjournalcd.net

C’est ce mercredi 8 septembre que l’année scolaire 2020-2021 s’est clôturée conformément au calendrier scolaire de l’enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST).

À travers cette cérémonie répartie en deux étapes, d’abord à l’école ITC Ngaliema et au Lycée Notre Dame La Providence Tobongisa, le ministre de tutelle, le professeur Tony Mwaba s’est réjoui de la clôture de cette année ce jour malgré le défi connu lié à la Covid-19.

« Comme vous le savez tous, cette année se clôture à une date inhabituelle, on est au mois de septembre alors que d’habitude c’est au mois de juillet, justement c’est à cause de la Covid-19. Nous pouvons nous réjouir aujourd’hui, que bien qu’en retard mais au moins l’année scolaire a été sauvée. Voilà pourquoi je remercie tous les enseignants qui n’ont ménagé aucun effort dans le conditions difficiles surtout de maladie à Covid-19 pour remplir les devoirs de leurs charges, je remercie également les parents pour leur collaboration pendant cette période qui a secoué l’année scolaire « a-t-il indiqué.

Il a en outre, exprimé sa détermination à réunir toutes les conditions nécessaires pour l’année qui commence « non seulement du côté des enseignants mais aussi du côté des élèves et de l’école »

Par ailleurs, le ministre Tony Mwaba a invité les parents à dénoncer les chefs d’établissements qui iront en l’encontre de la gratuité de l’enseignement, qui selon lui , demeure non négociable.

« Je voudrais aussi attirer l’attention puisque nous sommes ici, que toutes conditions relatives au paiement des frais, aux inscriptions, doivent être respectées. Les mesures relatives au respect de la gratuité de l’enseignement sont non négociable st j’appelle tous les parents à la collaboration et à dénoncer tous les chefs d’établissements qui vont nager à contre courant de toutes les mesures mises par le ministère du secteur », a-t-il conclu.

OML