Congo-Brazzaville : la députée Antoinette TIELE GAMBIA OLOU a échangé avec ses mandants de Djiri

Congo-Brazzaville : la députée Antoinette TIELE GAMBIA OLOU a échangé avec ses mandants de Djiri

8 septembre 2021 0 Par Grandjournalcd.net

L’honorable Antoinette TIELE GAMBIA OLOU, députée du Parti Congolais du Travail, élue 1ère circonscription électorale de Djiri, 9ème arrondissement de Brazzaville, en rapport avec la descente parlementaire, a échangé avec ses mandants, les 4 et 5 septembre 2021, respectivement à Emeraude et à l’école Bernadette Bayonne, à Nkombo, au cours de laquelle, elle a rendu compte des activités du parlement.

Dans une atmosphère euphorique et enthousiaste, Antoinette TIELE GAMBIA OLOU a respecté la tradition parlementaire en procédant à la descente parlementaire, un exemple recommande au député de rendre compte à ses mandants des conclusions des sessions de l’Assemblée Nationale. Cette descente s’est faite en deux étapes : le 4 et le 5 septembre 2021.

Le bal a été ouvert le 4 septembre dernier, au cours duquel l’honorable Antoinette TIELE GAMBIA OLOU a rencontré ses mandants à Emeraude, l’un des quartiers de Djiri.
La seconde phase, qui a constitué la boucle de cette descente parlementaire a eu pour cadre l’école Bernadette Bayonne, à Nkombo.
Dans le 1er comme dans le 2ème site, seul mobile, le point des deux sessions ordinaires administratives de l’Assemblée nationale.

L’honorable Antoinette TIELE GAMBIA OLOU a informé l’assistance que sur 35 affaires inscrites à leur ordre du jour, 24 ont été examinées et approuvées par les députés et les 11 autres ont été renvoyées aux prochaines sessions de la chambre basse du parlement. Cette rencontre s’est faite dans une ambiance bon enfant et dans une communion parfaite entre mandants et mandatée
Les affaires examinées et adoptées peuvent être réparties en lois ordinaires, pour renforcer le dispositif juridique et législatif du Congo, en autorisations de ratifications, pour rendre dynamique la coopération et la diplomatie congolaise, ainsi qu’en prorogation de l’état d’urgence, pour la 26ème fois, afin de permettre au Congo de poursuivre la lutte contre la pandémie à coronavirus.

Un pragmatisme avéré
Après cette restitution de la part de l’honorable Antoinette TIELE GAMBIA OLOU, s’en est suivi un échange interactif avec le jeu de questions-réponses entre la députée et ses mandants. Les soucis qui minent le quotidien des populations ont été posés. Ils portent, entre autres, sur l’amélioration des conditions de vie, l’assainissement de l’environnement, la sécurité, les questions d’eau de d’électricité et bien d’autres.
Des préoccupations que l’honorable TIELE GAMBIA OLOU a fait siennes. D’abord en rappelant le plaidoyer qu’elle ne cesse de faire au parlement pour la mobilisation des moyens conséquents au règlement des problèmes qui nécessitent des lourds investissements. Ensuite, son apport personnel pour soulager, tant soit peu, des habitants de Djiri. Pour l’élue de Djiri au nom du PCT à l’Assemblée Nationale, chaque problème devrait avoir une solution. Et Antoinette TIELE GAMBIA milite pour le vivre-ensemble, mieux « être plus proche de ses mandants », pour écouter et apporter les solutions dans la mesure du possible. »
Pour matérialiser son attachement à ce peuple de Djiri, chaque personne, homme comme femme, qui a fait le déplacement d’Emeraude et de l’école Bernadette Bayonne a bénéficié d’un pagne wax des mains de leur représentant à l’Assemblée nationale.

Dans le but d’accompagner les efforts des pouvoirs publics sur la sensibilisation pour la vaccination, afin d’atteindre l’immunité collective, Antoinette TIELE GAMBIA OLOU n’a pas manqué de conscientiser ses mandants au respect des mesures barrières et à se faire vacciner, afin que Djiri I apporte sa caution à la lutte contre l’ennemi invisible, qu’est la COVID-19.

En somme, la descente parlementaire effectuée par l’honorable Antoine TIELE GAMBIA OLOU vient de mettre en relief son harmonie et sa complicité avec ce peuple, dont elle est la porte-voix à l’Assemblée nationale.


Wilfrid LAWILLA