Congo-Brazzaville : la jeunesse de Mbinda bénéficie d’une voiture pour la conduite automobile, don du député Pierre Mouandza

Congo-Brazzaville : la jeunesse de Mbinda bénéficie d’une voiture pour la conduite automobile, don du député Pierre Mouandza

7 septembre 2021 1 Par Grandjournalcd.net

Dans le cadre de sa descente parlementaire, le député Pierre Mouandza, l’élu de la circonscription unique de Mbinda, dans le département du Niari, a fait un don, le 2 septembre 2021, d’une voiture d’auto-école pour favoriser l’apprentissage des jeunes de sa circonscription électorale et au-delà.
Ce geste salutaire, bien accueilli par les habitants de Mbinda, témoigne la volonté du député Pierre Mouandza d’encadrer et d’accompagner la jeunesse pour son auto-emploi et autonomie sociale.

A son arrivée, l’élu de Mbinda a été accueilli par un carnaval motorisé organisé par ses mandants. Pierre Mouandza, dans sa politique du vivre-ensemble axées sur les stratégiques, d’encadrement et d’accompagnement de la jeunesse, a mis à la disposition, de cette jeunesse, une voiture de marque Toyota Corolla pour l’apprentissage de la conduite.
Cette voiture devrait permettre à une formation adéquate à la conduite automobile assortie d’un permis de conduite, C’est l’objectif qu’est au cœur de cette initiative prise par le député Mouandza.
En effet, l’obtention d’un permis de conduire n’est pas un seulement un diplôme, mais aussi également une opportunité pour cette jeunesse de se prendre en charge et d’être indépendant socialement. En faisant ce don, le député Pierre Mouandza veut installer cette façon de vivre et de faire dans Mbinda et ses environs.
Par ce geste, le député engage la jeunesse dans une voie pouvant lui permettre d’assurer son indépendance en luttant contre le chômage et l’oisiveté. Une plus-value que l’élu de Mbinda apporte au développement local et national. Pour Pierre Mouandza « Développement signifie d’abord avoir de quoi vivre, survivre … avoir de quoi se marier, s’habiller, manger … Prendre en charge sa propre santé, celle de sa femme et de ses enfants. » avant d’ajouter « Trouver son épanouissement dans un travail valable, avoir les moyens de se construire une maison digne, avoir la possibilité d’aider ses frères, ses amis. »

En faisant ce don, le député Pierre Mouandza appelle à la conscientisation de la population à la promotion humaine. Une conscientisation concrétisée des microréalisations qui rendront aux jeunes l’espoir d’une vie meilleure. Ainsi, Pierre Mouandza invite, par conséquent, les jeunes à réfléchir à leur propre avenir et chercher des voies possibles de solution tenant comptent de la situation réelle.
Afin de rendre dynamique cette idée, le député de Mbinda entend le faire par des espaces de dialogue où les jeunes doivent échanger sur leurs expériences et non des clichés dictés par les idéologies et les intérêts divers.

L’objectif de toutes ces actions est de permettre à la jeunesse de développer progressivement sa capacité de participer au développement local et national, d’utiliser de plus en plus efficacement ses aptitudes dans son propre intérêt, de sa famille et de celui de la communauté. « L’idéal pour nous est d’ouvrir progressivement l’esprit des jeunes aux possibilités nouvelles. » a martelé Pierre Mouandza, député de Mbinda.

A noter que cette descente parlementaire a permis au député Pierre Mouandza de faire la restitution, à ses mandants, de la dernière session ordinaire administrative de l’Assemblée Nationale, tenue du 2 juin au 13 août dernier avec comme moisson, l’adoption du budget rectificatif de l’Etat, la prorogation de l’Etat d’urgence sanitaire, la 26ème du genre et le renforcement du dispositif législatif et juridique du pays.
Le Congo ne faisant pas exception dans la lutte contre la pandémie à coronavirus, Pierre Mouandza a invité l’ensemble de la population de Mbinda à se protéger et à sauver la vie des autres. Le seul moyen pour qu’il en soit ainsi, outre l’observation des mesures barrières et la vaccination contre la COVID-19. Ainsi, pouvait conclure Pierre MOUANDZA, Mbinda pourra faire œuvre utile dans la marche du pays vers l’immunité collective.

Wilfrid LAWILLA