Sommet de G20 : « le plaidoyer de la RDC est que l’OMS ainsi que les autres organisations soient renforcées et non pas affaiblies », plaide Jean-Jacques Mbungani en réunion prévisionnelle

Sommet de G20 : « le plaidoyer de la RDC est que l’OMS ainsi que les autres organisations soient renforcées et non pas affaiblies », plaide Jean-Jacques Mbungani en réunion prévisionnelle

6 septembre 2021 0 Par Grandjournalcd.net

En prévision du 16ème sommet de G20, prévu du 30 au 31 octobre 2021 en Italie, il se tient depuis dimanche 05 septembre 2021 une réunion ministérielle à Rome, qui met ensemble différents ministres de la santé de différents pays de la planète, dont le ministre congolais de la santé publique, hygiène et prévention, Docteur Jean-Jacques Mbungani.

Dans sa prise de parole, le Docteur Jean-Jacques Mbungani Mbanda a fait savoir que la covid-19 n’a pas permis la réalisation des ODD des nations unies comme prévus. A en croire le patron de la santé en RDC, l’évaluation globale décèle plusieurs souches.

« La survenue de la pandémie à Covid -19 semble jeter le doute sur l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD) des Nations Unies (UN) et leurs différentes cibles, sachant qu’il est probable que bon nombre d’entre eux ne soient pas atteints d’ici 2030 », a-t-il déclaré.

Et d’ajouter : « une évaluation globale montre donc :

  • une inflexion du progrès dans l’atteinte des cibles des 17 objectifs de développement durable;
  • La destruction des tissus économiques, déjà fragiles;
  • La perte de l’emploi;
  • La déscolarisation des enfants;
  • La création et l’aggravation de la pauvreté et de la faim;
  • La fragilisation des systèmes de santé;
  • L’aggravation des inégalités persistantes liées au genre et aux droits humains ».

D’après Jean-Jacques Mbungani, dans cette perspective il est crucial de renforcer le système de gouvernance mondiale de la santé existant. « Le plaidoyer de la RDC est que l’OMS ainsi que les autres organisations supranationales importantes soient renforcées et non pas affaiblies. Cette fois, le monde a été pris au dépourvu. Autant nos efforts se concentrent sur une riposte multisectorielle de la covid-19, autant nous devons nous préparer à affronter, dans le futur, d’autres éventuelles menaces sanitaires » a plaidé le ministre.

Il sied de préciser que le premier jour de ces assises de deux jours se tiennent en présentiel et en distanciel chaque ministre a développé le thème intitulé: « imapact de la covid-19 sur les Objectifs de Développement Durable (ODD) des Nations Unies (ONU) »

Willy Theway Kambulu