RDC/EPST-Prétendu détournement des 16 millions du TENAFEP : Dépôt ce lundi à l’inspection Générale des Finances des listes nominatives des intervenants

RDC/EPST-Prétendu détournement des 16 millions du TENAFEP : Dépôt ce lundi à l’inspection Générale des Finances des listes nominatives des intervenants

6 septembre 2021 0 Par Grandjournalcd.net

C’est à la suite de la demande de l’Inspection Générale des Finances que l’inspecteur général du ministère de l’enseignement primaire, secondaire et technique, Jacques Odia, a déposé ce lundi 6 septembre 2021, les listes des personnes ayant surveillé les épreuves du Test National de Fin d’Études Primaires, TENAFEP.

Venues des 40 sur 58 provinces éducationnelles que compte le pays, les listes déposées ce jour sont, à en croire l’inspecteur général à l’EPST, est une réponse à la demande faite par l’IGF ‹‹qui a voulu avoir la liste comme sous-bassement qui accompagne le montant de 16 millions de dollars américains››. Pour Jacques Odia, ce geste lourd de sens prouve d’une part le souci avéré de transparence.

Au delà de la transparence, Jacques Odia évoque le caractère confidentiel de certains noms faisant partie de ces listes, d’où le caractère sensible de celles-ci.

‹‹Dans ces listes là il y a les intervenants qui ne doivent pas apparaître. Vous avez les agents de l’ANR, vous avez les agents de renseignements, de la police qui sont là. Je ne peux pas mettre leurs noms, ni leurs matricules dedans››, a-t-il dévoilé, expliquant qu’ils sont agents de renseignements et qu’ils ne doivent pas être connus. ‹‹Mais je sais comment est-ce que je mettrai leurs noms››, a-t-il poursuivi.

Tout en annonçant pour bientôt le dépôt des listes d’autres provinces éducationnelles des intervenants aux épreuves du TENAFEP, l’inspecteur général de l’EPST a insisté sur le caractère urgent du décaissement de ce fonds que le gouvernement doit à tous ceux qui lui ont rendu un loyal service à travers le ministère de l’EPST.

Dans sa prise des paroles, l’IG de l’EPST a annoncé avoir réservé les copies desdites listes à plusieurs autorités du pays parmi lesquelles se trouvent les cabinets du Président de la République, celui du premier ministre et à celui du ministre de l’EPST. Sur les récentes épreuves d’examens d’État, Jacques Odia a indiqué que les résultats seront connus une fois que les minutieuses opérations de correction prennent fin.

Rappelons qu’à travers le pays, aucune personne ayant travaillé pour l’organisation du TENAFEP n’a été payée jusqu’à ce jour. Se basant sur les listes déposées ce lundi 6 septembre 2021 à l’inspection Générale des Finances, se sont plus de 300.000 personnes qui attendent toujours le paiement de la part du gouvernement, après qu’ils aient fait leur travail.

David M.