RDC : Jean-Jacques Mbungani mobilise la diaspora médicale congolaise de l’Afrique du Sud sur la politique axée sur la couverture de la santé universelle

RDC : Jean-Jacques Mbungani mobilise la diaspora médicale congolaise de l’Afrique du Sud sur la politique axée sur la couverture de la santé universelle

1 septembre 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Le Ministre de la Santé Publique, Hygiène et prévention, Dr. Jean-Jacques Mbungani Mbanda a échangé mardi 31 août 2021, avec les médecins congolais basés en Afrique du Sud précisément à Johannesburg . Cet échange a tourné autour de la politique gouvernementale axée sur la couverture santé Universelle.
Vénus de partout des différentes villes du pays de Nelson Mandela, ces médecins ont professionnellement répondu à l’invitation du Ministre de la Santé.

Dans l’idée de développer son secteur, ce warrior a voulu ainsi s’entretenir avec cette diaspora médicale congolaise basée en Afrique du Sud afin de leur exhiber ouvertement ses visions sectorielles.

Prenant la parole en premier, l’ambassadeur de la RDC en Afrique du Sud, a remercié la démarche entreprise par le ministre de tutelle qui se bat bec et ongles pour matérialiser la grande vision du Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi, celle de l’amélioration des soins de santé en RDC.

Dans cette foulée, le Ministre de la santé publique, Hygiène et prévention a exprimé sa joie de rencontrer ses confrères dans le domaine.
« C’est une grande joie pour moi de vous rencontrer aujourd’hui, à mon initiative, afin d’échanger avec vous sur la vision du gouvernement dans le secteur de la santé », s’est-il réjoui.
En outre, le ministre Jean-Jacques Mbungani, a dévoilé le plan sectoriel du gouvernement des warriors à travers son ministère. A cet effet, il a basé son action sur deux axes essentiels :

  1. Réaliser la couverture santé universelle qui passe par la réhabilitation, la construction, l’équipement des hôpitaux ainsi que l’amélioration des conditions des personnels médicaux ( infirmiers, médecins et administratifs…);
  2. Lutter contre les Épidémies récurrentes et les grandes endémies qui menacent la santé de la population.

A l’issue de cette grandiose perspective qu’il a fondé son intérêt de venir à Johannesburg pour rencontrer une grande firme internationale, Phillips , afin d’entrevoir la possibilité d’équiper les hôpitaux en imagerie médicale, IRM, Scanner et Échographie. Cela dans un but ultime d’administrer les soins appropriés à la population sur l’ensemble du territoire national.

Ce Ministre de tutelle martele qu’un apport significatif de la diaspora médicale congolaise en Afrique du Sud et ailleurs s’avère indispensable. Tout d’abord, au regard de la nouvelle dynamique qui se présente au pays, les spécialistes, médecins et chercheurs congolais sont tous conviés à apporter leur expertise au pays.

Pour cela, le cabinet du ministre est disposé à soutenir toute initiative allant dans le sens du changement visé.

Dans ce profond échange libre, le ministre Mbungani a été soumis aux questions-reponses de ses compatriotes médecins.

Dans la ligne droite, le Dr Jordy Mbuilu, Président de l’Association des médecins congolais basés en Afrique du Sud, son organisation recense à ce jour plus de 2 milles personnels de santé (médecins, pharmaciens, infirmiers et ingénieurs en construction et maintenance des bâtiments et équipements médicaux).

Ce corps médical a salué vivement l’initiative du ministre de la Santé qui, selon lui , est une première, depuis la nuit des temps, de voir une autorité sanitaire s’intéresser à la diaspora médicale. Ainsi, Dr Jordy Mbuilu a promis de s’investir avec son association pour soutenir le nouveau leadership en RDC. « Il faut donc vite agir pour changer les choses », a -il lancé.

En plus, a-t-il invité le ministre de la Santé à soutenir l’association des médecins congolais basés en Afrique du Sud qui envisage bientôt de lancer une banque congolaise en Afrique du Sud, pour notamment faciliter l’obtention de Visa aux médecins qui veulent se spécialiser au pays de Mandela.

Cette association des médecins congolais en Afrique du Sud est aujourd’hui capable de mobiliser mensuellement plusieurs dizaines de milliers de dollars américains. A ce titre, elle est à mesure de monter des projets financés qui peuvent contribuer à soutenir certaines actions en RDC.
Par ailleurs, le numéro un de la Santé Publique de la RDC s’est montré ouvert, sensible aux échanges et a pu noter avec beaucoup d’intérêts les suggestions faites par l’auditoire.

Notons que cette rencontre a été une réussite totale pour le Ministre de la santé. Et aussi, les deux parties ont promis de mettre en place un mécanisme qui servirait de pont pour œuvrer en faveur des objectifs poursuivis par le ministère de la Santé Publique, Hygiène et Prévention, pour l’intérêt général du peuple congolais.

Glody Luedi