RDC/Kinshasa : Liza Nembalemba lance l’opération « Hôpital Bopeto » et libère plus de 100 malades de l’hôpital général de Makala et des environs

RDC/Kinshasa : Liza Nembalemba lance l’opération « Hôpital Bopeto » et libère plus de 100 malades de l’hôpital général de Makala et des environs

29 août 2021 1 Par Grandjournalcd.net

Soutenant le programme Kinshasa Bopeto prôné par Gentiny NGOBILA MBAKA, gouverneur de la ville province de Kinshasa, Liza NEMBALEMBA, Ministre provinciale de la santé publique, hygiène et prévention a lancé à travers la capitale l’opération hôpital Bopeto, campagne qui vise à rendre propre les structures sanitaires.

Après un accueil chaleureux à l’hôpital général de référence de Makala (ex SANATORIUM), Liza NEMBALEMBA lancé l’opération hôpital Bopeto. Samedi 28 août dernier, 4 structures de santé ont été visitées à savoir : le centre hospitalier d’État Maman Paméla Delargy, les zones de santé de Kasa-vubu, Bumbu et Ngiri-Ngiri, ainsi que le centre hospitalier d’État de Ngiri-Ngiri (CHEN).

Au cours de ces visites, outre les coups de balais qui ont été faites dans ces hôpitaux du district de la Funa visités, la ministre provinciale de la santé publique a appelé les gestionnaires de ces structures hospitalières à veiller sur la propreté dans leurs établissements.

À l’hôpital général de référence de Makala ex Sanatorium, Liza NEMBALEMBA a visité plusieurs départements parmi lesquels se trouvent la maternité et le département des soins intensifs. Avant son départ, tous les malades de cet hôtel publique ont été libérés par la ministre provinciale qui s’est engagée à payer toutes les factures, une première pour ces malades qui n’étaient retenus à l’hôpital que par manque d’argent.

Prenant la parole, une dame explique avoir passé 8 mois à SANAT, retenue par l’hôpital faute d’argent. Par le passage de Liza NEMBALEMBA, c’est plusieurs Papas, Mamans, Filles comme Garçons qui ont témoigné leur gratitude envers Liza NEMBALEMBA, ministre provinciale de la santé publique et personnalité importante dans les œuvres sociales dans la capitale.

David M.