RDC/Pollution des eaux : une délégation du gouvernement conduite par Ève Bazaïba à Tshikapa

RDC/Pollution des eaux : une délégation du gouvernement conduite par Ève Bazaïba à Tshikapa

28 août 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Une délégation du gouvernement Central conduite par la ministre de l’environnement et développement durable, Ève Bazaiba séjourne dans la ville de Tshikapa, Chef-lieu de la province du Kasaï depuis le vendredi 27 août, pour s’enquérir de la situation de pollution des eaux des rivières Tshikapa et Kasaï, polluées depuis l’Angola.

Aussitôt arrivée, Ève Bazaiba a présidé une réunion du Conseil de sécurité élargi la nuit du vendredi 27 au samedi 28 août au cours de laquelle, elle a fait part aux autorités provinciales l’objet de sa mission.

Cette délégation composée des ministres de l’environnement, des affaires sociales, de la santé ainsi que de la pêche et élevage a une double mission liée à la pollution des eaux à savoir : apporter une assistance humanitaire aux populations affectées par la pollution des eaux et une descente officielle en Angola précisément à Catoca-lunda sul, lieu d’adresse de l’usine d’exploitation des diamants, auteure de la pollution des rivières Kasaï et Tshikapa.

Il sied de signaler qu’une autre délégation de la primature composée des conseillers du premier ministre a précédé Ève Bazaiba depuis jeudi 26 août 2021 à Tshikapa. D’après Pitchou Nday, conseiller principal au collège des conseillers à l’environnement au sein de la Primature, cette visite consiste à palper du doigt les difficultés que traverse la population du Kasaï, suite à la pollution des eaux.

« Nous sommes venus faire passer le message de solidarité du Premier-Ministre ministre qui nous a demandé de dire à la population de Tshikapa qu’il est solidaire de cette situation catastrophique humanitaire et il nous a amenés ici, pour apporter des réponses idoines pour épargner la population du Kasaï en général de ce malheur, et voir comment on peut aussi sauver l’écosystème, parce que les rivières qui sont polluées, vous voyez déjà les conséquences qui peuvent s’en suivre » a fait savoir Pitshou Nday.

À titre de rappel, les eaux des rivières Kasaï sont polluées il y a de cela un mois. C’est depuis l’Angola où l’une des rivières polluées tire sa source qu’une usine d’exploitation des diamants y a déversé les matières toxiques. Une situation qui a entraîné la coloration des eaux et mort en cascade des animaux aquatiques.

Willy Theway Kambulu