RDC/EPST : appelé à s’impliquer pour le cas des écoles désactivées alors qu’elles seraient en ordre, le Professeur Tony Mwaba remet les pendules à l’heure

RDC/EPST : appelé à s’impliquer pour le cas des écoles désactivées alors qu’elles seraient en ordre, le Professeur Tony Mwaba remet les pendules à l’heure

26 août 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Appelé à s’impliquer pour le cas des écoles désactivées alors qu’elles seraient en ordre, le professeur Tonny Mwaba, l’homme de la rupture avec les anti-valeurs invite les responsables des écoles désactivées qui estiment qu’ils sont en ordre, d’introduire des recours auprès des services habilités pour être rétablie dans leurs droits.

Selon le professeur Tonny Mwaba, Ministre de l’enseignement primaire, secondaire et technique qui réagissait ainsi à un article de la rédaction Grandjournalcd.net, les dossiers enregistrés seront traités au cas par cas.

« J’appelle tous les responsables des écoles désactivées qui estiment qu’ils sont en ordre, d’introduire des recours, car les dossiers seront traités au cas par cas » a précisé le ministre de l’EPST.

« Au total 1179 écoles non conventionnées, émaillées des bureaux gestionnaires et leur personnel possédant de faux arrêtés avec des données d’identification irrégulières et des doublons ont été désactivé par le Service de Contrôle et de la Paie des Enseignants (SECOPE) » a-t-il rappelé.

D’après le patron de l’EPST, ces écoles ont été désactivées par le service de contrôle et de la paie des enseignants dans le cadre de la lutte contre les anti valeurs qui ont élu domicile dans ce sous-secteur de l’enseignement et rendre ainsi effective le processus de la réforme pour la pérennisation de la gratuité de l’enseignement initiée par le président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Pour le Minstre, cette désactivation répond favorablement aux recommandations formulées par l’Inspection Générale des Finances (IGF), à l’issue de sa mission de contrôle effectuée au ministère de EPST.

Une enquête de la commission chargée du toilettage du fiché de paie des enseignants a révélée l’existence des plusieurs écoles fictives et agents fictifs qui perçoivent l’argent de l’Etat.

L’objectif est d’assainir le fichier de la paie, pour améliorer la situation générale des enseignants et des agents de l’EPST.

La désactivation de tous ces établissements scolaires et bureaux gestionnaire à problème, et de leur personnel, permet à la république de pérenniser la réforme de la gratuité.

La Rédaction