RDC : La jeunesse de Congo Positif appelle les jeunes à arrêter de consommer la drogue « Bombé » qui nuit à la santé

RDC : La jeunesse de Congo Positif appelle les jeunes à arrêter de consommer la drogue « Bombé » qui nuit à la santé

22 août 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Depuis quelques semaines, la jeunesse congolaise particulièrement de Kinshasa et du Nord Kivu s’adonne à la consommation d’une drogue dénommée « Bombé » et « Muvoke »

Face aux dangers collatéraux de ce produit, la jeunesse du parti politique Congo Positif, dit regretter de voir les jeunes appartenant à un pays qui a presque toutes les richesses consommer de la pourriture à la place de tout ce que Dieu les a donner comme merveille.

Didier ITEKU Secrétaire National chargé de la jeunesse au sein de cette formation politique, fait savoir que cette drogue fabriquée à partir des résidus des tuyaux d’échappement des véhicules leur inquiète énormément et ne doit pas rester inaperçu.

« D’après quelques toxicologues congolais les conséquences de cette drogue artisanale sont très néfaste, elle endommage rapidement le cerveau et elle est très nuisible à la santé. Déjà avec comme effets; dormir debout, pleurer ou rire, se gratter, visage déformé (zombies) et un état d inconscience très élevé, si cela continue nous aurons dans un laps de temps un grand nombre des jeunes avec un comportement déraisonnable et extravagante ce qui constituera un danger pour la population congolaise et une énorme perte pour la république. », lit-on dans une déclaration parvenue à Grandjournalcd.net

C’est ainsi que Didier ITEKU conseille aux jeunes qui sont dans la consommation de ces drogues d’arrêter immédiatement et de s’affilier à Congo Positif pour combattre le Chômage avec des armes légales telle que le respect de l’article 36 de la Loi mère qui est la Constitution. « Car nul ne peut ignoré que la cause principale de ce phonème reste le manque d emploi »

La jeunesse du Congo Positif salue l’initiative prise par le Président de la République Félix Antoine TSHISEKEDI qui à attiré vendredi 21 août au cours du conseil des ministres l’attention des membres du gouvernement sur ce phénomène inquiétant dans le souci de cibler les causes et de trouver des solutions idoines.

C’est ainsi qu’elle invite le gouvernement à interdire la commercialisation de ces drogues et créer des emplois en faveur des jeunes.

« Nous jeunesse du Congo Positif, nous rappelons aux membru du Gouvernement que ce phénomène est dû au manque d emploi. L’Etat doit ipso facto trouver les mécanismes de création d emplois pour les jeunes et soutenir ceux qui sont dans l’entreprenariat.
C’est sont des solutions appropriées. » a-t-il demandé

Ivan Honoré Mudiangombe