RDC/Aménagement du territoire : Guy Loando plaide pour l’augmentation du financement alloué à la reforme de son secteur

RDC/Aménagement du territoire : Guy Loando plaide pour l’augmentation du financement alloué à la reforme de son secteur

12 août 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Sept ministres, membres de la composante Gouvernement au sein du Comité de pilotage du FONARRED (Copil-Fonaredd) se sont réunis mercredi 11 août dernier à l’hôtel Pullman.

Cette rencontre a été tenue dans le but d’harmoniser des vues, en prélude aux prochaines négociations avec les bailleurs des fonds du processus Redd en République Démocratique du Congo. Ce, dans le cadre de la COP 26 prévue à Glasgow en Ecosse du 1er au 12 novembre 2021.

En effet, depuis janvier 2020, la lettre d’intention (LOI) qui liait le Gouvernement Congolais aux agences de financement dans le domaine REDD est arrivée à terme. Et pour son renouvellement, les Ministres de l’Environnement et développement durable, des Finances, de l’Aménagement du territoire, des Ressources hydrauliques, de la Santé publique, hygiène et Prévention, de l’Agriculture et des Affaires Foncières ont échangé pour dégager une vision commune. Laquelle vision sera la position de la RDC dans les négociations à venir.

Au cours de ces assises le ministre de l’aménagement du territoire a
parlé de nouvelles négociations dans le cadre de la COP26.

« Il y a de nouvelles négociations qui se tiendront dans le cadre de la Cop 26. Il est, donc question que nous puissions faire des échanges entre les experts pour préparer ces assisses et aller négocier avec force dans le respect des intérêts de notre pays », a t-il expliqué.

Il est à noter que Le processus REDD s’appuie sur sept piliers à savoir la gouvernance, le foncier, l’énergie, l’agriculture, l’Aménagement du territoire, la forêt et la démographie.

S’agissant de l’ Aménagement du Territoire, le Fonds CAFI a disponibilisé une enveloppe de huit millions de dollars américains pour la réforme.

Mais ce financement, précise Guy Loando, a été gelé depuis janvier suite à une évaluation à mi-parcours du programme de la réforme de l’Aménagement du territoire. Cette évaluation étant faite, le patron de l’Aménagement du territoire plaide pour non seulement le décaissement de la deuxième tranche mais aussi l’augmentation de l’enveloppe allouée à son secteur.

Au cours de cette réunion présidée par le Ministre des finances, Nicolas Kazadi, en sa qualité du président du Copil-Fonaredd, Félicien Mulenda et Mireille Athala ont présenté notamment les étapes du partenariat avec CAFI, les fonds alloués aux sept piliers Redd, les priorités sur les prochaines étapes.

À l’issue de ces travaux, le coordonnateur du Fonaredd Félicien Mulenda s’est dit satisfait de ces travaux. « Je suis satisfait du fait que les sept ministres de la composante gouvernement du Copil-Fonaredd étaient là. Le message est bien passé. Leurs excellences ont compris les enjeux autour de la gestion des ressources nationales de notre pays et en particulier les ressources forestières.

« Nous sommes heureux de l’élan sorti de cette réunion. Leurs excellences prennent à bras le corps toutes les questions qui ont été soulevées notamment pour recadrer et orienter le prochain cycle des discussions avec les bailleurs ». a-t-il lâché.

Notez que le Copil-Fonaredd comprend en son sein quatre composantes le gouvernement, les bailleurs, la société civile et le secteur privé.

Patrice Ntanga