RDC/Kasaï : 767 candidats participent aux épreuves préliminaires de la formation professionnelle

RDC/Kasaï : 767 candidats participent aux épreuves préliminaires de la formation professionnelle

3 août 2021 0 Par Grandjournalcd.net

C’est ce lundi 02 août que le coup d’envoi de la hors ssesion de l’examen national de la formation professionnelle est intervenu à Tshikapa, dans le Kasaï, comme sur toute du territoire national. La cérémonie a eu lieu dans la grande salle Don Bosco de l’itip molk, dans la commune de Dibumba 1.

Le coordonnateur de cabinet du ministre provincial ayant l’enseignement dans ses attributions qui a procédé à ce lancement, a exhorté les participants à prendre conscience du travail qu’ils font et de braver la peur.

« Je vous exhorte, apprenantes et apprenants de prendre au sérieux ce que vous allez pouvoir illustrer tout à l’heure. Vous faites la fierté de notre province, parce que vous constituez la première promotion. Cela restera gravé dans les anales de l’histoire de la FPAM et de notre province » a-t-il dit.

D’après le Directeur provincial de la formation professionnelle et métiers au Kasaï, Gérard Bosco Mundeke Kavudisa, 767 candidats participent à ces examens parmi lesquels 194, repartis dans 11 centres.

« 11 centres ont été ciblés dont les 9 premiers représentent l’épreuve nationale et les 2 derniers vont représenter l’épreuve provinciale. Je vais en citer ainsi dans cet ordre: le centre Lutshadi à Ilebo cité qui égorge 88 candidats, le centre la Grâce à Kakenge 74 candidats, le centre Tshipata à Kamuesha 83 candidats, le centre Musanza à Kitangwa 17 candidats, centre Lunyeka à Lunyeka 77 candidats, le centre Lukaka à Mweka 59 candidats, le centre Sumbuji à Nyanga 32 candidats, le centre Matende à Sud Banga 171 candidats, le centre Don Bosco à Tshikapa 106 candidats, Rive Kasaï à Ndoko Punda 20 candidats et Rive Lulua à Cité Luebo 1, 40 candidats ; soit un total de 767 candidats dont 194 femmes qui représentent 25 ℅ » a détaillé Gérard Mundeke.

Il sied de souligner que ces épreuves ont été lancés pour toute la RDC à partir de la ville de Goma, au Nord-kivu, par la ministre de la formation professionnelle et métiers, Antoinette Kipulu, qui a précisé que cette épreuve, la première depuis la signature de l’arrêté ministériel numéro 355 du 14 février 2019 portant institution d’un Examen national de fin d’études professionnelles (ENFEP); est une opportunité pour créer la classe moyenne afin de contribuer au développement du pays.

Willy Theway Kambulu