RDC/Droits humains : Albert Fabrice Puela s’imprégne des conditions de vie des prisonniers et des difficultés des agents de la prison de Bukavu

RDC/Droits humains : Albert Fabrice Puela s’imprégne des conditions de vie des prisonniers et des difficultés des agents de la prison de Bukavu

2 août 2021 0 Par Grandjournalcd.net

En séjour dans la province du Sud Kivu, le ministre des droits humains a visité ce lundi 02 août 2021 la prison de Bukavu afin de s’enquérir de son fonctionnement et écouter les doléances des agents de ce centre pénitencier.

Le directeur de la prison de Bukavu Yousoufou Maliki a passé en revue les difficultés que rencontre ce lieu d’incarcération.

Surpopulation, malnutrition des prisonniers, la non mécanisation des agents et le manque de salaire, pas d’installation sanitaire sont les principaux fléaux auxquels fait face ce lieu de rééducation depuis un temps.

Construite pour 500 personnes depuis 1922. Il y a surpopulation qui entraîne les conséquences sur le plan sanitaire et la malnutrition. Les prisonniers mangent une fois le jour affirme le Directeur de la prison.

La prison a besoin de huit sacs de 50 kg de maïs et trois sacs de haricots par jour pour nourrir les prisonniers. Chose impossible vu l’irrégularité de la dotation trimestrielle avance le gestionnaire de cette structure.

Pour pallier a cette situation, les conditions difficiles de travail pousse le Directeur a ouvrir les portes aux partenaires pour la demande de dons pendant cette periode de covid 19.

Fabrice Puela a promis de fournir les efforts pour que tous les agents non mécanisés soient mécanisés pour un bon déroulement du travail. Car sur 38 agents que la prison de Bukavu, seuls 8 d’entre eux sont mécanisés.
Le Directeur de la prison plaide auprès du ministre des droits humains pour la séparation des maison d’arrêt et la prison, c’est pour éviter la récidive des prisonniers.

Patrice Ntanga