RDC/Désignation du nouveau président de la CENI : Fumée blanche en l’absence de l’église Catholique et de l’ECC

RDC/Désignation du nouveau président de la CENI : Fumée blanche en l’absence de l’église Catholique et de l’ECC

28 juillet 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Ce mardi 27 juillet 2021, six confessions religieuses sur huit ont annoncé s’être mises d’accord sur le nom du futur président de la Commission Électorale Nationale Indépendante de la RDC au siège de la Commission d’intégrité et de médiation électorale (CIMÉ) à Macampagne, dans la commune de Ngaliema.

Ce jour, les représentants de l’église orthodoxe au Congo, ceux de l’Eglise de Jésus Christ sur la terre par son envoyé spécial Simon Kimbangu (EJCSK), de la Communauté Islamique en RDC (COMICO), l’Eglise du Réveil du Congo (ERC), l’Union des églises indépendantes du Congo (UEIC) et l’Armée du Salut ont décidé d’aller de l’avant. À en croire l’évêque Dodo Israël Kamba Balanganay, Président et représentant légal des églises de réveil du Congo, c’est sans les églises catholiques et protestantes que les autres églises ont désigné le candidat de la plateforme des confessions religieuses à la présidence de la CENI au siège de la CIMÉ à Ngaliema, pas au Centre Interdiocésain à Gombe, au siège de la CENCO.

Tout en affirmant qu’il n’y a pas de conflit avec les églises catholiques et protestantes, le représentant légal des églises de réveil du Congo annonce que c’est l’Assemblée Nationale qui dévoilera le nom du successeur de Corneille Nangaa Yobeluo. Bien avant cette désignation, il y a eu désaccord entre les 6 confessions religieuses et deux autres confessions (l’église du Christ au Congo [ les protestants] et la Conférence Épiscopale Nationale du Congo [les catholiques]) sur la procédure à suivre pour la désignation du futur président de la CENI.

Pour rappel, la composante « confessions religieuses » avait jusqu’au 27 juillet pour désigner leur délégué. Les PV de désignation et dossiers complets des candidatures doivent être déposés dès ce mercredi 28 juillet 2021 pour être traités par une commission paritaire majorité-opposition. Ladite commission travaillera du 30 juillet au 3 août et déposera son rapport au bureau de l’Assemblée nationale qui la soumettra à la plénière pour examen et adoption le 6 août. C’est le 17 août que sera transmise la résolution d’entérinement de 15 membres au Président Félix TSHISEKEDI pour investiture.

David Mwania