RDC : Détention de Jacky Ndala à l’ANR, Ensemble pour la République exige sa relaxation immédiate

RDC : Détention de Jacky Ndala à l’ANR, Ensemble pour la République exige sa relaxation immédiate

19 juillet 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Le parti politique Ensemble pour la République, se dit très choqué de la détention de son coordinateur national, chargé de mobilisation de la jeunesse, Jacky Ndala, aux installations de l’agence nationale de renseignements (ANR), et ordonne sa libération immédiate, et sans condition.



Dans un communiqué rendu public le dimanche 18 Juillet, le parti cher à Moïse Katumbi exige que Jacky Ndala soit très rapidement remis dans ses droits.

« Ensemble pour la République dénonce les auteurs de ce comportement, qui utilise de façon éhontée, de services de protection de la République, à des fins de brimades, d’intimidation et d’intolérance politique et exige sa relaxation immédiate et inconditionnelle. Au moment où l’on crie sur les toits l’avènement de l’Etat de droit, ceux qui recyclent des vieilles recettes des temps des partis uniques et du totalitarisme ne sont pas dignes de servir notre peuple », indique le communiqué.

Ce parti politique rappelle en outre qu’il est aussi membre de l’Union Sacrée de la Nation, au même titre que d’autres composantes et mérite de ce fait, sa part de considération.

En prenant la communauté internationale à témoin, le parti de Moïse Katumbi appelle l’attention du président de la République “ sur le péril de l’intolérance et de l’absolutisme qui prennent corps auprès de certains leaders de sa famille politique et des institutions dont il est le garant du bon fonctionnement ”.

D’après cette formation politique, l’arrestation de Jacky Ndala s’est produite le dimanche 18 Juillet aux abords de sa résidence, avant d’être sauvagement tabassé aux installations de l’ANR.

Ci-dessous, le communiqué


Willy Theway Kambulu