RDC/Grève des chauffeurs de transports en commun à Kinshasa : un moratoire d’une semaine accordé aux conducteurs non en règle

RDC/Grève des chauffeurs de transports en commun à Kinshasa : un moratoire d’une semaine accordé aux conducteurs non en règle

12 juillet 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Réunis en urgence suite au mouvement de grève amorcé tôt ce matin par quelques conducteurs des transports en commun, le ministre de l’intérieur, Daniel Aselo Okito wa Nkoy a accordé à l’issue d’une séance de travail, un moratoire d’une semaine aux chauffeurs non en règle pour se mettre en conformité avec la loi.

D’après le ministre de l’intérieur, cette situation observée à Kinshasa a été sanctionnée par des incidents, rendant ainsi difficile la circulation de la population.

« J’ai reçu l’association des chauffeurs, nous nous sommes organisés pour qu’il n’y ait pas de grève subite. Ils ont fait mention des tracasseries auxquelles ils sont victimes. J’ai décidé d’un moratoire pour permettre à tous se conformer à la loi des transports. Ils doivent respecter le code de la route » a précisé Daniel Aselo.

D’après le ministre, une commission ad hoc a été instituée lors des ces échanges pour permettre au gouvernement de rencontrer leurs désidératas. « Une Commission est mise en place. Elle sera constituée des chauffeurs, des autorités dont le gouverneur de la ville, et le Chef de la police pour décanter la situation » a-t-il renchérit.

Ont pris part à la réunion, le gouverneur de la ville de Kinshasa, le ministre provincial de l’intérieur et transport, le Chef de la police de Kinshasa, ainsi que les représentants de l’association des chauffeurs.

Dan de Dieu KAYANDA