RDC/EPST: l’intersyndicale des syndicats des enseignants note en Tony Mwaba une grande capacité managériale

RDC/EPST: l’intersyndicale des syndicats des enseignants note en Tony Mwaba une grande capacité managériale

27 juin 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Dans un message de félicitations ce jour au ministre de l’enseignement primaire secondaire et technique, le professeur Tony Mwaba Kazadi, l’intersyndicale des enseignants de l’EPST a mis à nu son appréciation face à la gestion de l’actuel patron de ce sous secteur en RDC.

Cette structure de défense de droits des professionnels de la craie, qui réagissait par rapport à l’intervation du ministre devant les journalistes de la radio Vatican lors de sa mission de service en Italie, a remarqué un nouveau vent prometteur à la tête de l’EPST et félicite le professeur Tony Mwaba pour sa grande capacité managériale

« Quelle ingéniosité ? mon Dieu merci beaucoup pour nous avoir donné pour la toute première fois, un grand personnage d’une grande capacité managériale incontestable à la tête de notre ministère de l’enseignement primaire, secondaire et technique, le professeur Tony Mwaba qui a répondu promptement et avec éloquence aux diverses questions de journalistes de la radio Vatican lors de sa mission de service en Italie » a dit José Gongbaka lawa, rapporteur du bureau de l’intersyndicale des enseignants de l’EPST.

Et d’ajouter : « félicitations excellence monsieur le ministre de l’enseignement primaire, secondaire et technique » a t-il conclu

Il sied de noter depuis des années, le secteur de l’EPST en RDC est buté à d’énormes difficultés notamment un nombre exagéré des enseignants nouvelles unités, un salaire insuffisant pour les enseignants, les conditions de vie de l’enseignant déplorables, pour ne citer que celles-là

Il a fallu la nomination d’un warrior à la tête de ce ministère pour essayer de changer les choses. Deux mois seulement après sa prise des fonctions, le professeur Tony Mwaba a décanté quelques situations d’impaiement des enseignants dans le Congo profond, le cas par exemple de ceux des territoires de mweka et Dekese dans le Kasaï, qui demeuraient impayés pendant plusieurs mois.

Il faut également ajouter la prise en charge des enseignants nouvelles unités qui commence dès ce mois de juillet. La première étape va concerner 1500 enseignants et agents. Entre-temps, 1500 enseignants seront envoyés en retraite. Ce, sur fonds propres du ministère de l’EPST issus de la découverte des écoles fictives.

Willy Theway Kambulu