Journée Internationale des micros et PME : Eustache Muhanzi rappelle l’engagement de la RDC à promouvoir l’entrepreneuriat et l’artisanat pour la création d’une classe moyenne noble !

Journée Internationale des micros et PME : Eustache Muhanzi rappelle l’engagement de la RDC à promouvoir l’entrepreneuriat et l’artisanat pour la création d’une classe moyenne noble !

27 juin 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Célébrée le 27 Juin de chaque année, la Journée Internationale des micros et des petites et moyennes entreprises est une occasion de rappeler aux opérateurs l’impérieuse nécessité de participer à la promotion des PME.

À l’occasion de cette journée célébrée sous le thème : « Entrepreneuriat, vecteur par excellence de la création d’emplois et des richesses pour la RDC », les us et coutumes ont été respectés au ministère de l’entrepreneuriat, petites et moyennes entreprises.

Au cours d’un point de presse tenu dans son cabinet de travail, le ministre de tutelle, Eustache Muhanzi Mubembe a rappelé, l’engagement de la RDC dans la promotion de l’entrepreneuriat. « Votre ministère s’engage toujours à promouvoir l’entrepreneuriat et l’artisanat au Congo en vue d’une création d’une véritable classe moyenne en RDC » martèle, l’autorité congolaise de régulation des PME, Eustache Muhanzi Mubembe.

Remerciant le Chef de l’État pour son implication dans le vaste programme national de promotion de l’entrepreneuriat pour les jeunes, l’adoption d’une démarche de renforcement de l’artisanat et de création des centres d’invention et d’innovation, Eustache Muhanzi précise que le gouvernement de la république a depuis lors adopté, un programme national de développement et de l’entrepreneuriat au Congo (Pronadec) pour booster le secteur de l’artisanat qui s’articule autour des trois objectifs symbolisés par les 3C, « C comme capacité, C comme crédit et C comme contrat, le tout reposant sur un C symbolisant le Climat des affaires ».

Selon le ministre des EPME, « ces objectifs visent à élaborer une politique de renforcement des capacités humaines et des promotions des entreprises; faciliter l’accès au crédit par des accompagnements financiers plus favorables et diversifiés afin de faciliter l’accès au marché tant public que privé ».

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les PME (Petites et Moyennes Entreprises), jouent un rôle essentiel dans notre économie, lâche le ministre.

A en croire, Eustache Muhanzi, les PME sont importantes dans le processus d’approvisionnement du gouvernement pour deux raisons, premièrement parceque le gouvernement compte sur les petits fournisseurs. Deuxièmement, les PME jouent un rôle essentiel pour l’économie d’un État, car le succès des PME a une incidence sur la santé de l’économie et de la société congolaise puisqu’elles sont le moteur de la création d’emplois, de la croissance économique et de l’innovation. A cela, les PME constituent donc, non seulement un facteur d’enrichissement des masses populaires d’émergence d’une classe moyenne congolaise et d’intégration économique, mais aussi un facteur d’accroissement et de diversification de la production nationale.

En substance, il exorte les différentes structures spécialisées dans les PME à l’occurrence l’OPEC, et le FOGEC a prendre leurs responsabilités en main pour la promotion de la production locale.

Dan de Dieu KAYANDA