RDC : la CENCO dit non à l’instrumentalisation de la justice !

RDC : la CENCO dit non à l’instrumentalisation de la justice !

21 juin 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Réunis à Kinshasa du 14 au 18 Juin 2021, en assemblée plénière ordinaire, les cardinaux, archevêques, évêques, et administrateur apostolique membres de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo ont fait bloc contre l’instrumentalisation de la justice, par les gouvernés et les gouvernants.

Énumérant les défis à relever pour une cohésion nationale, la Cenco dénote la justice congolaise, qui par sa nature est devenue un espace de règlement des comptes.

« La justice est un des piliers de l’État de Droit, elle grandit une nation,…, Par contre dans notre pays, elle continue à être mal rendue, gangrenée par la corruption et instrumentalisée par la politique » estime la Cenco.

D’après l’organisation qui rassemble les prélats de la hiérarchie catholique en République démocratique du Congo, les congolais appréhendent leur appareil judiciaire comme une officine des combines, un espace de règlement des comptes et de cautionnement des injustices. A l’exemple ici, l’insistance des quelques politiques qui désiraient la levée des immunités du sénateur, Matata Ponyo Mapon, dont son ancienne responsabilité au sommet de l’État, l’implique dans la gestion des fonds alloués au profit du parc agro – industriel de Bukanga Lonzo. Décision qui n’ enchantent pas les officines du pouvoir actuel.

« D’où le droit cède la place au clientélisme, au régionalisme, au tribalisme, et au népotisme » s’indigne la Cenco avant de rajouter que la cohésion nationale est mal mise quand la justice est exploiter pour écarter les concurrents politiques.

La Cenco invite la communauté internationale d’appuyer les projets promoteurs de la cohésion nationale.

En vertu de son ministère pastoral et prophétique, la Cenco lance un appel à une cohésion nationale pour un Congo stable où règne la justice.

Dan de Dieu KAYANDA