RDC/Agence de prévention et de lutte contre la corruption : Ghislain Kikangala passe le flambeau à Thierry Mbulamoko Mbombo

RDC/Agence de prévention et de lutte contre la corruption : Ghislain Kikangala passe le flambeau à Thierry Mbulamoko Mbombo

14 juin 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Il s’est ténu ce lundi 14 Juin, la cérémonie de passation des pouvoirs entre Messieurs Ghislain Kikangala et Thierry Mbulamoko Mbombo, respectivement coordonnateurs sortant et entrant à la tête de l’agence de prévention et de lutte contre la corruption (APLC), un établissement public de la République démocratique du Congo ayant pour mission la prévention et la lutte contre la corruption.

Cette cérémonie de remise et reprise s’est déroulée en présence de Madame le Directeur de cabinet adjoint du Chef de l’État, représentante personnelle du Président de la République en déplacement.

Après 11 mois d’existence, l’ancien coordinateur s’est réjoui des avancées réalisées.

« Un des plus grands motifs de fierté de l’Agence est sans nul doute notre plan
stratégique national, présenté le 9 décembre 2020, à l’occasion de la journée mondiale
de la lutte contre la corruption. A l’instar de toutes les agences anticorruptions dans le monde, l’APLC, malgré les conditions précaires qu’elle rencontre au quotidien, a tenu à rédiger un plan stratégique national 2020-2030, afin de fixer l’opinion sur sa vision opérationnelle. Étrangement, malgré la multiplicité des études sur l’état de la corruption en RDC, il n’existait pas, jusqu’à présent, de plan directeur pour en éradiquer la nuisance. Par ailleurs, il est l’œuvre exclusive des cerveaux congolais et a reçu un accueil positif au niveau des partenaires internationaux. La plupart d’entre eux se proposaient d’en rédiger un pour nous, mais nous avons jugé que cette tâche nous incombait exclusivement » a reconnu le coordonnateur sortant, Maître Ghislain Kikangala.

Une autre réalisation positive selon Ghislain Kikangala, est l’adhésion de l’APLC à l’IAACA, un organisme qui regroupe les agences anticorruptions au niveau mondial.

Dans sa prise de parole, le nouveau coordinateur Thierry Mbulamoko MBOMBO, a remercié le Chef de l’État pour sa nomination.

« C’est un honneur, et une fierté pour le patriote que je suis que de pouvoir servir mon pays, la République Démocratique du Congo et participer à asseoir l’Etat de droit en renforçant l’intégrité » a dis Thierry Mbulamoko, et d’ajouter, « Je suis conscient de la lourde responsabilité qui pèse sur
mes épaules et qui m’incombe, qui nous incombe à mon équipe et à moi-même « .

Après ces discours, les coordonnateurs entrant et sortant ont signé le procès-verbal de remise et reprise, contresigné par Madame le Directeur de Cabinet Adjoint du Chef de L’État.

Les autorités ont ensuite pu procéder à l’installation de Monsieur Thierry Mbulamoko Mbombo dans ses nouvelles fonctions.

Dan de Dieu KAYANDA