RDC/Kasaï-covi 19: les personnes contaminées vivent en contact permanent avec leurs proches (ministre provincial de la santé)

RDC/Kasaï-covi 19: les personnes contaminées vivent en contact permanent avec leurs proches (ministre provincial de la santé)

9 juin 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Les cas testés positifs au coronavirus ne sont pas mis en quarantaine par manque d’un site d’hébergement des personnes contaminées. Cette confirmation a été donnée par le ministre provincial de la santé Ferdinand Mposhampa ce mercredi 09 mai 2021.

À l’en croire, la province du Kasaï fait face a une montée exagérée des contaminations. En une seule semaine, plus de 20 cas ont été enregistrés au Kasaï, ce qui fait un total de cas à 32 dont 4 décès et 14 personnes guéries. Tout sollicitant l’appui du gouvernement central, Il prévient que la situation est susceptible de s’amplifier énormément dans ce sens que les personnes ayant la maladie vivent dans leurs foyers respectifs.

« nous sommes à 32 cas de personnes testées et confirmées positives et 3 personnes déjà décédées, 14 personnes sont sorties guéries et 15 personnes sont sous traitement en ce moment où je vous parle. Nous sommes une grande difficulté d’ordre logistique, nous n’avons pas un site d’hébergement où nous pouvons garder les malades. Le site de katshiongo a été completement pillé. Nous avons aussi des difficultés en ce qui concerne les moyens de transport…la plus grande aussi c’est la prise en charge des personnes oeuvrant dans le secteur de la santé. Toutes ces personnes malades sont prises en charges à partir de leurs domiciles, nous allons vivre l’extra ordinaire dans cette province » a prévenu le ministre Mposhampa.

Le ministre de la santé a par la même occasion lancé un appel au gouvernement central et aux partenaires techniques et financiers d’apporter un soutien pouvant permettre la province à s’en sortir face à cette menace de la maladie. Il a également appelé la population à l’observance des gestes barrières pour empêcher la propagation de covid-19.

« l’heure est grave, elle est grave dans la mesure où nous ne savons pas nous en sortir, c’est pour moi l’occasion de lancer un un appel vibrant au gouvernement central pour que le gouvernement nous vienne en aide, que les partenaires techniques et financiers qui peuvent nous apporter une assistance ne puissent pas résister. à part ça nous n’avons qu’à demander à notre population de respecter les mesures barrières » a dit Ferdinand mposhampa.

Il sied de signaler qu’à l’issue d’un conseil des ministres tenu ce mercredi par le gouverneur ad. intérim Gaston Nkole Tshimuanga, il a été convenu de se servir d’un site d’isolement provisoire pour garder les malades.

Willy Theway Kambulu