RDC : Albert Fabrice Puela souligne en gras la mise en place de la justice transitionnelle

RDC : Albert Fabrice Puela souligne en gras la mise en place de la justice transitionnelle

8 mai 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Le ministre des Droits humains Albert-Fabrice Puela a pris part à la clôture des travaux de l’atelier sur la justice transitionnelle et le rôle de la société civile, qui se sont déroulés à Kinshasa. Du numéro un de la mission onusienne en RD Congo Bintou Keita, passant par la présidente de la commission Droits de l’homme de l’Assemblée nationale Christelle Vuanga jusqu’à l’ancien ministre de la justice Luzolo Bambi, plusieurs personnalités ont participé à ces assises.

Dans son allocution de clôture, Albert-Fabrice Puela a considéré comme un très un grand honneur le fait d’avoir été associé à ces grandes assises qui balisent le chemin sur ce que la République démocratique du Congo doit faire en matière de justice transitionnelle. Pour ensuite réaffirmer la volonté du chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo en rapport avec la justice transitionnelle.

« Comme vous, convaincu que la justice transitionnelle demeure la voix indiquée d’une solution appropriée dans la recherche de la paix, la réconciliation et la cohésion nationale. Je ne peux que vous féliciter pour ces travaux », a-t-il souligné en définitive.

Cet atelier qui s’est déroulé de jeudi à vendredi, s’est essentiellement consacré sur la mise en place de la justice transitionnelle en RD Congo, mais également au rôle que doit jouer la société civile dans le pays.

Celcom Droits humains