RDC/Etat de siège décrété au Nord-Kivu et Ituri : la Monusco promet son accompagnement

RDC/Etat de siège décrété au Nord-Kivu et Ituri : la Monusco promet son accompagnement

5 mai 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Au cours de sa conférence hebdomadaire de ce 05 Mai tenue à Kinshasa, la mission onusienne pour la stabilisation et la paix au Congo, Monusco, a reconnu l’impérieuse nécessité d’asseoir l’autorité de l’État dans les zones devenues bastions des milices rebelles en cette période de l’état de siège décrété dans les provinces du Nord-Kivu et Ituri.

 » La Monusco promet d’accompagner la mesure de l’état de siège décrété dans les respects des droits fondamentaux  » précise Mathias Gillman, porte parole de la Monusco. Et de poursuivre,  » État de siège ou pas, nous avons un mandat qui est de venir en aide, de soutenir l’armée congolaise, de soutenir la Police nationale congolaise. Et dans l’application de cet état de siège, nous allons être constructifs, et nous allons être également vigilants à ce que les droits fondamentaux soient respectés « .

Pour lui, cet apport de soutenir les actions du gouvernement congolais s’inscrit dans la ligne droite de son protocole.

Pour sa part, la représentante adjointe de l’UNICEF en RDC, Katya Marino a plaidé pour que le gouvernement prenne des mesures appropriées pour prévenir l’utilisation et la manipulation des enfants à des fins politiques.

En visioconférence, le major Mohamed Ouhmmi du bureau du porte-parole militaire de la Monusco à Béni a précisé que la force onusienne continue de mener des opérations dans ses zones de responsabilité en réagissant énergiquement aux incursions des groupes armés qui se sont récemment avérées en augmentation dans divers endroits.

D’après Mohamed Ouhmmi, son équipe a pu mener 4,266 activités opérationnelles dont des patrouilles, et elle continue de travailler en étroite coordination et coopération avec les forces de sécurité de l’État pour assurer la protection des civils.

Signalons que la représentante spéciale du secrétaire général des nations unies en RDC et cheffe de la Monusco, Bintou Keita avait rencontré lundi le président de la république, Félix Tshisekedi. Une rencontre d’échange sur la déclaration de l’État de siège qui entre en vigueur ce 06 Mai dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

Dan de Dieu KAYANDA