RDC/EPST : ce discours ferme de Tony Mwaba après la remise et reprise

RDC/EPST : ce discours ferme de Tony Mwaba après la remise et reprise

28 avril 2021 0 Par Grandjournalcd.net

C’est dans la peau d’un commando en mission suicide que le nouveau ministre de l’enseignement primaire, secondaire et technique a pris ses nouvelles fonctions et tenu son tout premier discour.

« Je suis heureux d’être parmi vous, de reprendre le flambeau et vous proposer de reprendre le chemin avec moi. Je vous remercie pour ce qui a été fait jusqu’ici surtout en ce qui concerne le programme de la gratuité de l’enseignement qui est sur toutes les lèvres » , a-t-il déclaré avant d’appeler tout le personnel du ministère à « s’ engager autrement. »

« J’aimerais vous engager dans une politique de rupture. Cela ne signifie pas qu’on fera la chasse à l’homme. Tout le monde est là où il est, mais tout ce qu’on attend de chacun c’est de pouvoir désormais se concentrer au travail. Si non, il se créera lui-même des problèmes » a-t-il précisé mettant ainsi en garde les récalcitrants.

L’honorable Tony Mwaba qui remercie le chef de l’État pour cette confiance placée en sa modeste personne , estime en même temps que ce secteur « mérite d’être redressé sur toutes les lettres que ce soit du côté des parents, la population en général, du côté des politiques. Et nous devrons le faire ensemble. Nous devons pas seulement le redresser mais surtout consolider la gratuité de l’enseignement que le chef de l’État avait rendu effectif. C’est possible » , rassure le nouveau ministre de l’EPST.

Connu pour sa rigueur dans le travail en détail, ce brillant professeur de droit de l’Université de Kinshasa tient surtout à lier cette gratuité de l’enseignement à une bonne qualité.

Le lanceur d’alerte à l’Assemblée nationale contre la gestion calamiteuse du ministre Bakonga, s’est surtout montré confiant et se dit au courant de tous les dossiers qui mettent en mal le programme phare de ce ministère, « j’ai moi-même beaucoup travailler dessus et je peux vous assurer que c’est possible ».

Sans plus tarder, celui qu’on surnommait déjà « le sauveur de la gratuité » a au cours de son message de prise de fonction appelé tout le personnel à élaborer déjà, chacun en ce qui le concerne , « un rapport détaillé de son service et me le présenter » au moment venu, a-t-il ajouté.

Forgé dans la moule de la transparence aux côtés du sphinx de Limete, ce cadre de l’UDPS place déjà la transparence dans la gestion de son ministère en pôle position.

« J’annonce déjà que nous allons travailler de connivence avec les inspecteurs de l’IGF. Ils vont nous aider à clarifier ce qu’il y a à clarifier dans ce ministère » a-t-il conclu en rassurant tout le personnel de sa volonté de travailler avec tout le monde pour la réussite de ses missions.

Moïse Dix