RDC/Cité de l’Union Africaine : Voici le résumé des échanges entre Félix TSHISEKEDI et les députés nationaux de l’Union Sacrée

RDC/Cité de l’Union Africaine : Voici le résumé des échanges entre Félix TSHISEKEDI et les députés nationaux de l’Union Sacrée

24 avril 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Le Président de la République, Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, a réuni ce samedi 24 avril 2021 les membres du nouveau gouvernement ainsi que tous les députés nationaux qui ont adhéré à l’Union Sacrée de la Nation. De l’investiture du prochain gouvernement à l’organisation des prochaines élections en passant par le recensement de la population et la réforme de la justice, Félix TSHISEKEDI a présenté ses attentes aux parlementaires partageant sa cause.

D’emblée, le Chef de l’État est revenu sur l’investiture du gouvernement, processus important pour résoudre entre autre l’insécurité de l’Est du pays. Deuxièmement, Félix TSHISEKEDI a parlé des réformes de la Commission Électorale Nationale Indépendante. Ici, en garant du bon fonctionnement des institutions, le 5ème Président de la République a demandé à l’assemblée nationale d’accélérer avec la réforme de CENI, confirmant ainsi la tenue des élections en 2023.

Tout en faisant allusion aux différentes motions qui sont initiées à l’encontre des gouverneurs des provinces, Félix TSHISEKEDI a également parlé des réformes administratives. Ici, il a émis le vœu de voir l’adoption au parlement des bonnes réformes et autres mécanismes qui faciliteront la gestion et la stabilité des provinces. Sur la question de la nationalité, le Chef de l’État a dit vouloir savoir qui est Congolais et qui ne l’est pas.

‹‹On ne doit pas laisser à l’écart les Congolais qui sont entrain de se battre et dont le cœur est dans leur pays››, a dit Félix TSHISEKEDI, qui a par ailleurs confirmé l’organisation d’un recensement général de la population, processus qui  »n’empêchera pas la tenue des élections ». Pour finir, le Chef de l’État a parlé des réformes sur la justice. Ici, un accent particulier a été mis sur la lutte contre la corruption, l’impunité et le blanchiment des capitaux.

David MWANIA