RDC : voici ce que prévoit le gouvernement Sama Lukonde pour mettre fin aux tueries à l’Est du pays

RDC : voici ce que prévoit le gouvernement Sama Lukonde pour mettre fin aux tueries à l’Est du pays

23 avril 2021 0 Par Grandjournalcd.net

Le premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge compte s’attaquer en priorité à la situation sécuritaire à l’Est du pays. L’ambitieux programme du gouvernement déposé le mardi 20 avril 2021 à l’assemblée nationale prévoit surtout de pallier à l’épineuse problématique de l’insécurité notamment à l’est de la République.

Le gouvernement de l’union sacrée tient à mettre fin à l’insécurité qui sévit dans les provinces du Nord et Sud Kivu ainsi que dans celle de l’Ituri. Pour ce faire, le nouveau gouvernement voudrait entre autre mettre en place une  »administration militaire » à l’Est du pays.

‹‹Le cycle des guerres que notre pays a connu depuis 1996 a miné les fondamentaux de l’autorité de l’État. Malgré les accords de paix signés et les tentatives de réconciliation nationales menées, il demeure un État faible, donnant parfois l’impression d’être un pays ayant courbé l’échine››, lit-on dans le programme du nouveau gouvernement qui, renchérit il, est engagé à ‹‹relever le pays et à le remettre debout pour le rendre fort››.

Ainsi, pour pacifier ‹‹définitivement et complètement le pays›› en mettant notamment fin à l’existence des groupes armés à l’Est et dans le Nord-Est du pays, promouvoir la réconciliation, la cohésion et l’unité nationale, le nouveau gouvernement compte mener plusieurs actions parmi lesquelles l’établissement d’une ‹‹administration militaire dans les zones en proie à l’insécurité et aux conflits››.

Outre cette mesure, le gouvernement SAMA LUKONDE compte ‹‹proclamer l’état d’urgence sécuritaire dans les zones concernées et décréter un effort de guerre sur l’ensemble du territoire national, mettre en place les structures et déployer le personnel militaire et policier conséquent dans ces zones et établir, en soutien à l’administration militaire, la justice militaire dans les zones en proie à l’insécurité et aux conflits››.

David MWANIA